Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/10/2016
Messages : 120
La monnaie anglaise (£) : 121

The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Ven 4 Nov - 3:44

T'avais passé une sacrée journée de merde comme on dit dans le jargon populaire. En voulant prendre ton petit déjeuner ce matin, tu as remarqué que quelqu'un avait fini ta boite de céréales, celles que tu mangeais chaque matin. Tu soupçonnes Phee d'avoir tout bouffé. Cette nana elle est gentille hein ! Mais elle est surtout très étrange. Bref, tu commences déjà la journée de mauvaise humeur. Pire encore, en allant prendre ta douche, tu te rends compte qu'à même pas huit heures du matin, il n'y a déjà plus d'eau chaude. Prends des coloc's qu'ils disaient…

La journée repris son cours. Comme chaque jour, tu as dansé toute la matinée. Un manque de chance, un peu de maladresse ou juste cette connasse de Kelly des Queen's t'a fait trébucher violemment. Assez fort pour que tu tombes, tête la première, et que tu te bouffes le parquet. Tous les yeux étaient rivés sur toi, la musique avait été coupé et un silence de mort régnait jusqu'à ce que la demoiselle se pointe devant toi en te pointant du doigt et en se moquant ouvertement de toi. Tu aurais pu la frapper. Te lever et te battre. Seulement, tu saignais pas mal du nez. Pire encore, ta cheville te faisait souffrir le martyr. Direction les urgences.

Finalement, il y eu plus de peur que de mal. Rien de bien grave ne t'était arrivé. Tu avais une simple petite entorse. Ce qui t'embêtait plus, c'était que tu allais être obligé de garder une attelle pour ta cheville. De ce fait, il te serait impossible de danser pendant au minimum une semaine. Tu ne savais pas vraiment comment prendre la nouvelle. D'un côté, il n'y avait rien de grave et tu allais pouvoir redanser rapidement. Mais d'un autre côté, tu ne serais pas guéri assez vite pour pouvoir participer à un championnat très important pour toi.

C'est finalement en début de soirée que tu fus autoriser à quitter de l'hôpital. Tu aurais pu rentrer directement chez toi. Ouais t'aurais pu. Mais là, t'avais vraiment besoin d'un remontant. Et quoi de mieux qu'une bonne vodka pour remonter un morale au plus bas ? Puis un deuxième, un troisième, un cinquième… Tu as rapidement arrêté de compter. Tu savais bien que là où tu te trouvais, il y avait des gens que tu connaissais, des gens avec qui tu aurais pu passer un peu de temps. Or tu avais juste envie de te bourrer la gueule et de passer à la journée suivante. Ou celle d'après vu la gueule de bois qui s'annonce… 


Dernière édition par Raven C. Lloyd le Dim 6 Nov - 15:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ membre de la wadham hall
✻ membre de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 24/10/2016
Messages : 275
La monnaie anglaise (£) : 351

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Sam 5 Nov - 16:14


❝ the drunk mind speaks the sober heart ❞Plus de deux semaines que tu n'es pas sorti de chez toi. Deux semaines que tu ne fais plus que penser à lui, tous les jours, toutes les nuits. Son image t'obsède. Mais il a voulu sortir de ta vie. Des cris. Une porte qui se ferme. Un adieu. Et un trou béant dans ta poitrine qui saigne à vif. Tu es parti vivre quelques temps dans l'appartement d'une tes amies. Tu ne pouvais pas rester à l'université, ni même rentrer chez toi. Tu n'aurais pas supporter devenir la déception de ton père. Lui qui s'est tant saigné pour que tu puisses suivre un cursus scolaire. Tu ne pouvais pas affronter son regard. Pourtant, dans le fond, tu sais qu'il aurait toujours été là pour toi. Qu'il ne t'aurait pas juger. Mais tu ne veux pas le faire souffrir. Il est bien trop important pour toi. Alors tu vis sur un canapé, dans un salon en désordre. Tu vis avec une fille qui ne comprend pas ce que tu peux ressentir. Une fille qui te force à sortir avec elle ce soir. Tu soupires longuement alors qu'elle choisit les fringues que tu vas porter ce soir, insistant sur le fait qu'elle n'avait pas à faire ça et que tu avais seulement besoin de rester elle. Ce à quoi elle répond par un grand silence. Elle te force à te raser, à te laver, à te parfumer et à t'habiller. Tu te retrouves donc à marcher jusqu'à ce bar que tu ne veux plus voir. Ce bar où tu l'as rencontré. Où il t'a adressé la parole pour la première fois. Tu restes figé devant la porte jusqu'à ce qu'elle te pousse. Elle t'abandonne directement pour la piste de danse. Tu restes planté là, au milieu de la salle. Bordel. Tu aurais pu prendre tes jambes à ton cou et t'enfuir, mais la vision de l'alcool t'attire trop. Il faut que tu te beurres la gueule. Noies ton chagrin dans l'alcool, que tu dis. Tu t'installes au bar et vois une jeune femme qui est déjà dans un piteux état alors que la soirée ne fait que commencer. « Tu ne devrais pas boire autant. Ou manges quelque chose, tu ne tiendras jamais le coup. » Tu lui murmures gentiment alors que ses consommations s'accumulent devant son nez. Tu commandes deux verres de whisky pur, pour toi et ta conscience et les bois cul-sec. Tu ne sais même pas pourquoi tu es là. © 2981 12289 0


Dernière édition par Hermès T. Gray le Dim 27 Nov - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/10/2016
Messages : 120
La monnaie anglaise (£) : 121

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 6 Nov - 3:01

Tu enchaînais les verres sans même les savourer, sans prêter attention à la sensation de brûlure au fond de ta gorge. Tu avais perdu toute notion du temps. Depuis quand étais-tu assise ici à picoler ? Dix minutes ? Une demie-heure ? Une heure ? Tu n'en savais rien et après tout, tu t'en foutais royalement. Tu devais insister auprès du barman pour qu'il te serve encore. Ouais, t'étais dans un état lamentable. La seule chose positive dans tout ça, c'est que l'alcool t'avait complètement fait oublier la douleur de ton entorse. Un mal pour un bien.

Depuis le début de la soirée, tu avais déjà dû dégager deux ou trois relous qui venait te chercher des noises. Sans doute pensaient-ils qu'ils allaient pouvoir te sauter dans les chiottes. Ouais mais toi t'es pas une fille facile, et tu le leurs as bien fait comprendre. Qu'ils gardent leur : "Hé mademoiselle ! T'es charmante !" pour les autres. De toute façon, t'es même pas charmante. Toi t'es une connasse au cœur de pierre. Enfin... En théorie. Tu veux juste pas t'attacher. Tu veux pas souffrir. L'amour ça sert à rien.

En parlant de relou, il y en a un qui vient s'asseoir près de toi. En réalité, tu le qualifies de lourd mais tu ne le connais pas, tu sais pas ce qu'il te veut. Ton côté bourré paranoïaque peut-être. Finalement, il semble t'avoir remarqué puisqu'il t'adresse la parole. Ouais tu devrai pas boire blablabla. Tu soupires et lèves les yeux au ciel avant de porter à tes lèvres un énième shooter de vodka. Tes doigts tapotes sur le comptoir alors que tu prends la parole, sans le regarder. "Excuse mec. J'suis majeure et j'te connais pas. J'ai pas besoin qu'on me dise quoi faire." Tu croises tes bras sur le dit comptoir puis y cache ta tête. "Mais pourquoi les gens sont si bruyants ici ?!" Nouveau soupire, tu voudrais vraiment passer à un autre jour.


Dernière édition par Raven C. Lloyd le Dim 6 Nov - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ membre de la wadham hall
✻ membre de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 24/10/2016
Messages : 275
La monnaie anglaise (£) : 351

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 6 Nov - 12:32


❝ the drunk mind speaks the sober heart ❞La soirée bat son plein dans la boite de nuit alors que ton corps s'effrite encore et encore. Comme le sable qui coule dans un sablier. Tu soupires en jouant avec le liquide brunâtre qui trône dans ton verre. « Je veux simplement être gentil. » Tu dis à la jeune femme qui se trouve près de toi. Tu soupires et sors une aspirine de ton sac en bandoulière. Règle numéro 1 : lorsque l'on sort en boîte, toujours prendre un tube d'aspirine. Tu la poses près de sa tête, avant de commander un verre d'eau au barman. « Tiens. T'auras plus de migraine au bout de quelques minutes. » Tu souffles longuement. C'est bien toi, ça. Te préoccuper des autres, avant de t'occuper de toi. De t'occuper de ton chagrin. Tu commandes un autre verre de whisky et t'enfiles quelques gorgées. Il te brûle la gorge. Tu adores cette sensation. Tu ressens enfin quelques choses en deux semaines. Du coin de l'oeil, tu observes la jeune femme. Va-t-elle prendre ce cachet ou te dire d'aller te faire voir ?© 2981 12289 0


Dernière édition par Hermès T. Gray le Dim 27 Nov - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/10/2016
Messages : 120
La monnaie anglaise (£) : 121

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 6 Nov - 16:31

Pourquoi t'es méchante Raven ? Pourquoi tu blesses les gens ? Et surtout, pourquoi tu ne t'en rends pas compte ? Cet homme, comme il l'a dit, il voulait juste être gentil. Il avait pas besoin que toi, petite pimbêche, tu l'envoies chier comme tu l'as fait. Tu mordilles ta lèvre inférieur avant de soupirer et de tenter qui se veut sincère mais pas naturel. "Ouais... Désolée... Journée de merde... Tout le monde en pâtit." Tu ne lui donnes pas plus d'explication. Ça ne le regarde pas de toute façon. Tu ne sais même pas qui il est et tu veux pas le savoir. Tu t'en fiches. D'ailleurs, tes excuses étaient un peu plates, pas forcément sincères, pas forcément fausses non plus.

L'homme ne cesse de se montrer gentil et tu avoues ne pas comprendre sa démarche. Et non seulement tu ne comprend, mais en plus tu t'en méfies. Les gens trop gentils cachent. toujours quelque chose. Tu jettes un coup d'oeil au cachet d'aspirine qu'il a déposé sur le comptoir près de toi. Tu voudrais ne pas avoir à le perdre. Tu ne veux pas lui être redevable. T'aimes pas ça, c'est plus fort que toi. Mais tes maux de tête sont beaucoup trop intense. C'était comme si pleins de petits gars avec des marteaux-piqueurs faisaient des travaux dans ta tête. Rien de très agréable donc. Finalement, tu te décides à prendre le médicament dilué dans l'eau. Tu l'avales d'une traite. C'est vraiment dégueulasse. Tu soupires et t'essuies les lèvres du revers de la main avant de te tourner vers le jeune homme. "Pourquoi t'es gentil comme ça ? J'ai du mal à comprendre..." Non. Pas de merci. Tu sais pas faire ce genre de truc. Ça plait ou pas, tu t'en fous. T'es comme ça. Tu lui tends la main avant de te présenter. "J'suis Raven."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ membre de la wadham hall
✻ membre de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 24/10/2016
Messages : 275
La monnaie anglaise (£) : 351

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 6 Nov - 19:52


❝ the drunk mind speaks the sober heart ❞Encore un verre, plus un autre. Tu en es rendu à ton cinquième verre de whisky. C'est comme si l'alcool ne te faisait rien, pas ce soir en tout cas. Tu réfléchis trop. Tes pensées volent toujours jusqu'à la même personne et tu aimerais pouvoir l'oublier. Mais il est figé dans ta tête. Dès que tu fermes les yeux, il apparaît à toi comme un mirage. Elle aussi visiblement a passé une très mauvaise journée. « Tu n'es pas la seule. » Tu soupires longuement. Du coin de l'oeil, tu la regardes engloutir les cachets d'aspirine. « C'est dans ma nature. Et ça me fait penser à autre chose. » Tu soupires encore. A croire que tu ne sais faire que ça ce soir. Tu termines ton whisky, jusque la dernière goutte. « Hermès. » Tu saisis sa main dans la tienne et la serres. Tu lèves les yeux vers elle. Vous avez l'air beaux tous les deux, à boire tout ce que vous pouvez pour oublier votre chagrin ou votre journée pourrie. « Puisqu'on est là. Autant discuter. » Tu lances un regard à la piste de danse : ton amie n'est pas prête de quitter ce bar. Visiblement, le type avec qui elle danse a décidé de se la faire dans les toilettes et cela n'a pas l'air de tellement l'a déranger. « Qu'est-ce que t'essayes de noyer dans l'alcool ? » Tu demandes. « De mon côté, un abruti qui pense que m'abandonner est mieux pour moi. Tu parles... »© 2981 12289 0


Dernière édition par Hermès T. Gray le Dim 27 Nov - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/10/2016
Messages : 120
La monnaie anglaise (£) : 121

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 6 Nov - 23:56

Rapidement, tu apprends que ton compagnon d'infortune a, lui aussi, passé une journée de merde. Décidément le destin est rarement clément avec les plus belles personnes. Oui bon, toi tu n'es pas vraiment une belle personne mais on a compris le topo. Il te dit également que c'est dans sa nature d'être un homme gentil. Tu hausses un sourcil après avoir avaler ton aspirine. "Ça sert à rien d'être gentil. Si t'es gentil tu t'fais bouffer. Moi j'préfère être une connasse des glaces comme ça je souffre pas." Tu marques une pause par un soupire avant de reprendre plus bas. "Enfin... Moins..." T'as pas vraiment envie de t'étendre sur le sujet alors tu coupes court en te présentant. Et lui fait de même, tu sais donc qu'il s'appelle Hermès. Il a le mérite d'avoir un prénom original, ça tu ne peux pas le nier.

Pour te faire oublier la musique beaucoup trop fort, les regards beaucoup trop oppressant, ta cheville trop douloureuse, tu te décides à reprendre un verre. Cette fois-ci, tu choisis quelque chose d'un peu différent, un Mojito. Concrètement, tu dilapides tout l'argent que tu n'as pas. Tant pis, tu demanderas à ton frère de t'aider pour la fin du mois, ou alors tu iras t'asseoir dehors en attendant que des gens charitables te donnent quelques livres sterling. Hermès coupe court au silence qui s'est installé entre vous et par conséquent te sort de tes pensées. Il te propose - ou t'impose tu ne sais pas trop - de discuter. Et il te pose cette fameuse question, il te demande ce que tu tentes de noyer dans l'alcool. Tu te contentes simplement de hausser les épaules au premier abord et de l'écouter. Tu fais la moue à sa déclaration. "Ça craint... Il doit être sacrément con pour penser ça !" Tu reprends un gorgée de Mojito avant de te décider enfin à parler de toi. "J'essaie de noyer trop de chose... Mais j'ai des problèmes flotteurs, des trucs qui se noient pas." Tu pointes alors ta cheville du bout du doigt. "Ça en fait parti. Une salope m'a poussé pour que je tombe en danse. Résultat, entorse ! Super ! Je vais pas pouvoir danser pendant au moins une semaine alors que c'est tout ce que je sais faire. Le pire, je vais louper un championnat qui aurait pu lancer ma carrière de danseuse. Connasse..." L'alcool doit faire son effet pour que tu commences à parler autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ membre de la wadham hall
✻ membre de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 24/10/2016
Messages : 275
La monnaie anglaise (£) : 351

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Mar 8 Nov - 21:17


❝ the drunk mind speaks the sober heart ❞Tu la regardes. Sa technique a l'air de bien fonctionner, en effet. Tu soupires en posant ton visage sur la paume de ta main. Tu t'accoudes au comptoir et commandes un mojito et un autre whisky. Une fois devant toi, tu pousses un des deux verres devant elle. « A nos déceptions personnelles ! » tu marmonnes en tendant ton verre en direction du sien pour trinquer. Doucement, tu lui offres un maigre sourire. Tiens, elle aussi fait de la danse. Que de points communs : vous aimez noyer votre chagrin dans l'alcool, vous êtes danseurs tous les deux, et dans le fond, vous êtes en train de haïr ceux qui vous ont fait du mal. Pas si différents pour le moment, hein ? Tu soupires longuement. « Tu ne peux pas imaginer à quel point, c'est un abruti. Surtout après le week-end qu'on a passé ensemble. » Tu repenses à ces moments à deux dans le lit, cette bataille de nourriture suivit de près par une douche bien méritée. Tu secoues la tête comme pour essayer de faire sortir ses souvenirs de ton crâne. « Crois-moi, la roue tourne. Patience. » Tu marmonnes. Toi aussi, tu as sûrement bien trop bu, mais tu t'en fiches. « Tu crois pas qu'on devrait s'amuser, nous ici ? Au lieu de s’apitoyer sur notre sort ? »© 2981 12289 0


Dernière édition par Hermès T. Gray le Dim 27 Nov - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/10/2016
Messages : 120
La monnaie anglaise (£) : 121

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Dim 27 Nov - 0:29

Tu remercies rapidement et simplement Hermès qui t'offre gentiment ce verre de Mojito que tu vas probablement pas déguster. Ouais, t'es plus du genre à te bourrer la gueule vite-fait bien-fait. Tu lui rends son petit sourire et trinques avec lui avant de porter ton verre à tes lèvres. Tu conclus : "En espérant vivre de meilleurs jours." Puis tu soupires toi aussi. La vie est une enfant de catin ça tu l'as toujours su, mais pas à ce point là.

Ton verre en main, tu t'amuses à faire tourner le contenu de celui-ci. Tu fixes le petit tourbillon qui se forme en écoutant Hermès. Et quand il te parle de son crush, de son copain, de son ex -en fait tu ne sais pas vraiment qui c'est- toi tu penses à Elliott. Ce mec qui t'avait ramené chez lui un énième soir de beuverie. Depuis ce jour il t'a protégé en quelque sorte. Mais toi, tu voulais plus que ça. Ouais. Toi tu voulais clairement finir dans son lit. Ça ne s'est pour le moment jamais fait, il a toujours refusé tes avances. Tu secoues la tête pour te le sortir de tes pensées avant de boire une nouvelle gorgée et de déclarer : "C'est clair.. Mais c'est toujours mieux qu'un débile qui refuse de coucher avec toi juste parce que t'as sois disant trop de problème."

Le fracas du verre contre le bar se fait entendre. Tu viens d'assez violemment poser ton verre sur le comptoir. Le Barman te regarde d'un mauvais oeil. Nouveau soupire de ta part : "Me regarde pas comme ça ! J'l'ai pas cassé ton truc !" Tu te devrais pas chercher un homme comme lui, avec sa carrure imposante, mais t'es assez torchée pour n'en avoir plus rien à foutre. Et puis, ton regard se pose de nouveau sur le jeune homme près de toi. "J'ai pas la tête à m'amuser. J'crois que toi non plus. Ça sert à rien de faire semblant d'être joyeux si c'est pas vrai. Tu vois ce que je veux dire ? J'ai fait semblant trop longtemps et j'ai plus envie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ membre de la wadham hall
✻ membre de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 24/10/2016
Messages : 275
La monnaie anglaise (£) : 351

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven], Mar 29 Nov - 13:46


❝ the drunk mind speaks the sober heart ❞ Tu bois encore et encore, en compagnie de cette inconnue. Ce n’est pas la première fois que tu bois, oh non, mais jamais pour noyer ton chagrin, toujours pour faire la fête. Tu soupires en repensant à Noam. Tu pensais qu’il existait réellement quelque chose entre vous. Que c’était réel autant pour lui que pour toi. Tu t’es bien trompé encore une fois. Tu t’es fait avoir en beauté. Tu finis ton verre. A ce rythme, tu ne vas plus pouvoir tenir debout. Tu t’en fiches. Tu lèves les yeux en entendant les commentaires de la jeune femme. « Je ne sais pas quelle situation est la pire. Ça ne m’intéresse pas. »Tu balances, comme ça. Ta proposition de sortir d’ici, elle te l’a renvoie en pleine tête. Tu as envie de sortir, de t’amuser pour oublier à quel point tu peux haïr l’autre mannequin. Pourtant, tu ne peux pas te résoudre à laisser Raven, seule ici. Tu soupires et appelles le barman qui la regarde avec agacement. « Un autre verre, s’il vous plaît. » Tu reportes ton attention sur elle. Tu connais un Elliott. Serait-ce le même ? « Il est si important que ça, pour toi ? » Quitte à être là, autant faire la conversation.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven],

Revenir en haut Aller en bas
 
The drunk mind speaks the sober heart. [Hermès & Raven]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Cadaver Heart
» Team : Heart of Rathalos (ouverte à tous)
» Empire State Of Mind
» Arcana Heart / Arcana Heart Full (pcb)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ WALTON STREET :: ✻ THE FREUD-
Sauter vers: