Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 roxas ✻ not so good news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
✻ bizut de la wadham hall
✻ bizut de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 01/11/2016
Messages : 26
La monnaie anglaise (£) : 32

roxas ✻ not so good news, Mer 9 Nov - 19:30

VCKY & ROXAS ✻ NOT SO GOOD NEWS
Le karma est vraiment une belle foutaise. Comme le père noël, le lapin de pâques ou la petite souris. Je ne dis pas que je suis parfaite. Personne ne l'est. Mais je ne pense pas être une mauvaise personne. Je n'ai jamais causé de véritables tords à quelqu'un. Volontairement tout du moins. En tous les cas, je suis certaine que je n'ai jamais rien fait pour mériter ce qui m'arrive. Le prochain qui me parle de destin, de karma ou de n'importe quelle autre merde que celles là, je crois qu'il va se recevoir ma main dans la figure. Je suis pas violente, vraiment pas, mais en ce moment il ne faut pas me chercher. J'ai la chance de pouvoir utiliser l'excuse des hormones. Si on peut appeler ça une chance. Quoi qu'il en soit, me voilà là, attendant que les étudiants vident petit à petit la pièce pour me retrouver seule à seul avec la seule personne que je n'ai absolument pas envie de voir. Et j'ai encore moins envie d'avoir la conversation qui va suivre. Depuis que je l'ai surpris avec cette fille, je ne lui ai pas adressé une seule fois la parole. Ce n'était pas forcément voulu même si ce n'était pas pour me déplaire. J'avais surtout autre chose à penser. La dernière personne sort, et j'entre. Prenant bien soin de fermer la porte derrière moi. « Il faut que je te parle. ». Je ne lui laisse pas le choix. Je ne suis pas agressive le moins du monde, mon ton est même plutôt posé vu les circonstances. Je n'arrive pas à le regarder. Je ne peux pas dire que j'étais amoureuse de ce garçon. Mais ce que je peux dire c'est que je m'étais attachée. Et il m'a blessée. En général, ces personnes là, je les zappe. Purement et simplement. Mais la vie en a décidé autrement. Je n'ai pas réfléchi à comment lui annoncé. Je me suis dis que cela viendrait le moment venu. Pas vraiment finalement. Comment annoncer une nouvelle comme ça ? Surtout quand ce n'était pas prévu au programme. Il n'y a pas trente six mille chemins. Je ne vois pas forcément l'intérêt de tourner autour du pot. Retirer le pansement d'un coup sec, c'est probablement le mieux qui soit à faire. « Je suis enceinte. ». Je pensais que le lui dire à voix haute me retirerait un poids. C'est ce que les gens disent dans les films. Mais pas vraiment. C'est plutôt le contraire. Et je crois que quand mes yeux se posent enfin sur lui, n'importe qui pourrait y lire toute la détresse du monde.
(c) WE MADE IT, TOUTES REPRODUCTIONS EST INTERDITES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 14/09/2016
Messages : 190
La monnaie anglaise (£) : 5

Re: roxas ✻ not so good news, Jeu 10 Nov - 14:13


not so good news.
roxaria.

Le professeur qui t’accompagnait d’habitude pour ce cours avait décidé de te laisser les rênes pour cette journée. Il avait une conférence, enfin ça c’était ce que tu avais compris ou du moins à quelques détails près. Il t’avait téléphoné la veille pour te prévenir et tu n’avais écouté que d’une oreille. Ce qui était totalement normal te connaissait. Tu n’étais pas quelqu’un de très attentif même si tu aimais bien ton métier. Même si tu te donnais un genre de monsieur qui ne respecte rien que ce soit les professeurs que tu assistes ou même les étudiants, tu te donnais réellement à fond. Comme aujourd’hui. C’était avec un sourire que tu donnais court, parlant sur l’estrade avec une passion flagrante. Il y avait certains thèmes que tu aimais plus qu’autres et celui-ci en faisait partie. Surtout lorsque tu avais une classe qui était attentive. Tu n’étais pas des plus patients et tu n’hésitais pas à coller lorsqu’on venait un peu trop te provoquer. Certes, tu étais encore jeune mais il fallait bien que tu apprennes à te faire respecter.  

Une fois le cours fini et les devoirs à faire, donnés, tu t’installas à ton bureau afin de noter tout ça. Non pas pour toi, tu ne souffrais pas encore d’amnésie mais si jamais le prof décidait de revenir pour le futur cours, il devait savoir ce que tu avais fais. Cependant quelqu’un t’interrompit dans ton travail. Ton regard se posa sur elle lorsqu’elle prit la parole. Victoria. Tu ne t’attendais pas du tout à sa visite. Néanmoins, tu roulas des yeux lorsqu’elle t’annonça que vous deviez parler. Qu’avait-elle bien à te dire ? « Si, c’est pour me dire que tu me déteste de nouveau, t’en fais pas, je l’avais compris. » dis-tu avec un petit sourire avant de retourner à ta copie. Sauf que tout ne se passa pas comme tu l’avais prévu. Tu pensais qu’elle partirait après cette réplique mais non, elle resta et te balança une bombe qui te fit lâcher ton stylo. Tu bloquas un moment, ne pouvant plus faire de mouvement avant de tourner ton regard de nouveau sur elle. « Tu es quoi ? » Tu avais du mal entendre, ce n’était pas possible. « Rassure-moi, dis moi que j’ai mal entendu ou que tu me fais une blague ? » Tu voulais te lever mais tu avais l’impression que si tu le faisais, tu t’effondrais. Que le sol s’ouvrirait devant toi et que tu sombrerais dans les ténèbres. « Enfin.. je suis peut-être pas le père de ton.. de ça. » Après tout, elle avait peut-être eu d’autres mecs. Oui, c’était impossible que tu allais devenir père. Diable cette idée te donnait mal au ventre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la wadham hall
✻ bizut de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 01/11/2016
Messages : 26
La monnaie anglaise (£) : 32

Re: roxas ✻ not so good news, Jeu 10 Nov - 20:59

VCKY & ROXAS ✻ NOT SO GOOD NEWS
« Si c’est pour me dire que tu me déteste de nouveau, t’en fais pas, je l’avais compris. ». Bien, il avait autant envie de parler avec moi que moi de discuter avec lui. C'est difficile d'imaginer qu'on ait pu s'apprécier à une époque. Je le hais tellement aujourd'hui que j'en suis même à me demander comment j'ai pu le trouver attirant. J'aimerais simplement pouvoir effacer les deux derniers mois de ma vie. Ne jamais avoir succomber à son charme. Ne jamais m'être faite avoir comme beaucoup d'autres avant moi. Sauf que contrairement aux autres, je subissais beaucoup plus de conséquences qu'un cœur brisé. Dans d'autres circonstances, j'aurais tourné les talons et je ne me serais pas retourné. Mais si les circonstances étaient différentes, je ne serais même jamais venu lui parler. Cependant, il fallait que je lui parle. Que ça lui plaise ou non. Il n'y a pas de raison qu'il s'en tire à bon compte avec ça, et moi non. En tous les cas, il faut croire qu'il ne s'attendait pas à une nouvelle comme celle là. « Tu es quoi ?  Rassure-moi, dis moi que j’ai mal entendu ou que tu me fais une blague ? ». Cette fois, c'est à moi de souffler et de rouler des yeux. « J'ai une quinzaine de test de grossesse à la maison pour te le prouver si tu y tiens vraiment, mais je ne pense pas. ». C'est vrai, le médecin avec beau m'avoir confirmer que j'avais bien un polichinelle dans le tiroir, j'avais quand même vérifier par moi même encore et encore. L'espoir fait vivre, et j'avais espoir qu'au moins un de ces petits bâtonnets m'annonce un résultat négatif. Les faux négatifs existent après tout. Pourquoi pas l'inverse ? Quand il sous entend que cet enfant n'est pas forcément le sien, j'ai presque envie de sauter dans la brèche. Même si certains bruits de couloirs ne me font pas toujours passer pour une sainte, j'ai des principes. Je ne suis pas une marie couche toi là. Roxas est le seul mec que j'ai touché depuis la rentrée. Mais c'est tentant, de lui dire que ce n'est pas le sien et de partir. De ne plus jamais lui parler et de ne plus jamais avoir affaire à lui. En dehors des cours bien entendu. Je dirais à mon père que je ne sais pas qui m'a mise dans cet état. Il m'insulterait de tous les noms, me chasserait de la maison et me déshériterait. Mais au moins, je pourrais avoir cet enfant seule même si ce serait probablement la chose la plus difficile à faire de toute ma vie. Mais encore une fois, je ne peux pas. Que dirais-je donc à mon futur enfant ? Que c'est à cause de moi qu'il n'a ni père, ni grand parent. Qu'il n'a aucune famille à part moi. Hors de question ! Et puis, mettez la faute sur mon éducation si vous les voulez, mais l'honnêteté fait partie de moi. « Oh, crois moi, j'aimerais de tout mon cœur que ce soit le cas, que ce petit n'est rien à voir avec toi ! Malheureusement ni toi, ni moi ne changerons le fait que ce bébé est bien le notre. ».
(c) WE MADE IT, TOUTES REPRODUCTIONS EST INTERDITES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 14/09/2016
Messages : 190
La monnaie anglaise (£) : 5

Re: roxas ✻ not so good news, Ven 11 Nov - 14:32


not so good news.
roxaria.

Tu te demandais ce qu’elle venait faire dans ta salle de classe surtout sachant comment s’était déroulé votre dernière conversation. Elle n’avait dit que trois mots et avait filé en vitesse par la suite. Tu ne l’avais guère croisé depuis et ton esprit l’avait sans doute oublié à force. Il l’avait mise dans un coin de ton cerveau et tu avais bloqué le passage. C’était ce qui arrivait la plupart du temps puis de toute façon, pour toi cette histoire n’avait été guère importante. C’était pour s’amuser, tu refusais toute attache avec quiconque alors il faudrait de sérieux arguments pour faire tomber le mur que tu t’étais construit. Sauf que là, il fut sérieusement fissuré. Choc. Stupéfaction. Rêve éveillé. Ton visage dut passer par différentes couleurs lorsqu’elle t’annonça qu’elle était enceinte. C’était sans doute le pire cauchemar que tu avais pu faire et pourtant, tu en avais fais lorsque tu étais gosse. Mais là, il dominait tout. Tu avais toujours été prudent par rapport à ce souci et c’était impossible. Elle devait se tromper. « Dîtes moi que je rêve. » dis-tu en fermant les yeux la tête dans les mains. C’était sûrement le cas, tu allais te retrouver dans ton lit, ayant passé ta nuit à rêver d’une journée qui n’était pas encore passée. Sauf que tu avais beau cligné des yeux, Victoria était toujours devant toi. Et tu dus te rendre à l’évidence que c’était bien la réalité ce qui te causa un énorme trou à l’intérieur de l’estomac. Tu avais l’impression de sombrer.

Tu pris une grande respiration et tu grimaças rien qu’en l’entendant parler. Trop d’informations d’un coup, tu risquais de faire un malaise dans les secondes qui viendraient. « Je n’arrive toujours pas à y croire, comment tu as pu laisser ça arriver ? Je pensais que tu étais assez intelligente pour prendre des précautions, je devais me tromper. Quel idiot. Et qu’est ce que tu vas faire ? Tu ne vas tout de même pas le garder n’est ce pas ? » Elle était trop jeune pour être mère non ? Puis, toi en père ? La bonne blague, tu avais déjà du mal à t’occuper de toi alors avec un enfant sous le bras, il était hors de question que cela n’arrive. Tu te passas une main dans les cheveux avant de te lever de ta chaise. Tu ne pouvais pas rester assis puis tu ne t’approchas pas d’elle pour autant. Tu t’appuyas contre ton bureau, soupirant. « Qu’est ce que tu attends de moi au juste ? » Tu avais bien conscience que tu l’as bombardé un peu trop de questions mais là ton esprit refusait de penser qu’à autre chose. Ton regard se posa sur elle avant de descendre jusqu’à son ventre. Dans quel piège, tu t’étais mis. Si l’école apprenait que tu avais mis une étudiante enceinte, tu allais finir très loin d’ici. Peut-être que c’était mieux finalement. Même si tu risquais de ne pas retrouver d’emploi par la suite. Etudiant et Prof qui se fréquentent, ce n’était pas la meilleure chose qui soit appréciée dans ce milieu.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la wadham hall
✻ bizut de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 01/11/2016
Messages : 26
La monnaie anglaise (£) : 32

Re: roxas ✻ not so good news, Ven 11 Nov - 22:07

VCKY & ROXAS ✻ NOT SO GOOD NEWS
Je restais impassible pendant que le visage de Roxas passait de l'horreur, à la colère, à l'angoisse. Son teint quant à lui à dû virer à toutes les couleurs de l'arc en ciel : rouge, jaune, blanc, bleu, vert. J'ai même cru à un moment qu'il allait vider le contenu de son estomac dans la corbeille à papier sur le côté de son bureau. Je sais ce qu'il traverse, je suis passée par là quand j'ai moi-même découvert ce qui m'arrivait. J'attends patiemment le temps que monsieur reprenne ses esprits, mais quand il reprend la parole, c'est moi qui vois rouge. « Bordel Roxas, tu crois que je l'ai fais exprès ?! Je n'ai pas oublié ma pilule si c'est ce que tu t'imagines. Crois moi ou crois moi pas, mais ce n'est pas quelque chose de fiable à cent pour cent ! Et toi ? Ein et toi ? Tu avais qu'à mettre un putain de préservatif ! ». J'ai la haine. Je le hais. Et je me hais encore plus. Je n'aurais jamais dû lui tomber dans les bras en premier lieu. Je prends bien soin de ne pas répondre quand il évoque un éventuel avortement. Si j'ai imaginé plusieurs fois élever cet enfant seule en taisant cette grossesse à son géniteur et en me faisant renier par ma famille, je n'ai jamais pensé un seul instant à y mettre un terme. Si mon père n'étais pas de la partie, j'aurais simplement annoncer à Roxas que je portais son enfant, lui laissant le choix ou non de s'impliquer. J'aurais quitté la pièce à ce moment et je ne lui aurais plus jamais reparlé. Mais voilà, je ne peux pas prendre la poudre d'escampette en claquant la porte, car justement, mon père s'en mêle. Quand Roxas se lève de sa chaise, je fais instinctivement un pas en arrière. Heureusement, il ne s'approche pas. Je ne sais pas comment j'aurais réagi si il l'avait fait. Et la véritable raison de ma venue est enfin mise sur le tapis. « Qu’est ce que tu attends de moi au juste ? ». Moi ? Rien. Je ne veux plus rien venant de lui. Il en a déjà assez fait comme ça. Mais dans ma famille, ce n'est pas vraiment moi qui décide. J'ai beau être majeure et vaccinée, c'est mon père qui fait la loi. Il est haut placé, il a de l'argent, il a une réputation. Et sa femme comme sa fille ne doivent absolument pas ternir cette image. Si on rajoute à ça le fait que, même si je ne crois en aucun dieu et encore moins en ce moment, mes parents sont catholiques. Par vraiment pratiquants, mais encore une fois cette question d'image. Alors que la fille Newman, dans le début de la vingtaine et encore étudiante, tombe enceinte d'un flirt, ce n'est pas vraiment bon pour la réputation. Je ne sais pas comment mon père compte s'y prendre pour forcer Roxas à m'épouser. Il a la main mise sur moi, mais sur lui ? Cependant, je ne doute pas vraiment qu'il obtienne ce qu'il veut. Il a des relations, il a de l'argent, il aura les moyens de lui offrir l'inimaginable. « Mon père veut te rencontrer. ». Si seulement ce n'était que ça...
(c) WE MADE IT, TOUTES REPRODUCTIONS EST INTERDITES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 14/09/2016
Messages : 190
La monnaie anglaise (£) : 5

Re: roxas ✻ not so good news, Dim 20 Nov - 16:07


not so good news.
roxaria.

La nouvelle est difficile à encaisser et tu ne sais pas comment tu fais pour garder ton self-control. Tu as juste envie d’hurler un bon coup. Cela devait être une caméra cachée, cela ne pouvais pas t’arriver. Tu avais toujours été prudent sur ce coup. Non impossible, tu voulais continuer à nier. Peut-être qu’elle t’annonçait ça juste pour que tu reviennes vers elle ? Même si tu ne la pensais pas comme ça mais après tout, on était à l’abri de rien. Ou alors tu avais trop lu de résumé de film sur ce sujet pour t’imaginer des scénarios. A force d’y penser, tu sentais le mal de crâne arriver. Tu aurais bien besoin d’une boisson fortement alcoolisé pour aller mieux. « Bien sûr rejette la faute sur moi ! Non mais je rêve ! Tu débarques comme ça et tu me balances que t’es enceinte. Je dois réagir comment à ton avis ? Que je saute de joie, c’est ça que tu veux ? Que tu m’entendes dire : oh je suis vraiment trop heureux. » dis-tu en faisant semblant d’être le plus joyeux possible même si ton sourire était le plus coincé au monde. On pourrait même penser que c’était une grimace. Tu étais déjà en pleine panique et tu avais l’impression qu’elle te mettait la pression. Tu allais être malade mais ayant été tout de même bien élevé et malgré ta colère, tu ne pus t’empêcher de lui demander ce qu’elle attendait de toi. Après tout, tu n’étais pas en couple avec elle, tu ne l’avais jamais été et tu n’avais guère la tête de quelqu’un qui était prêt à assumer un rôle de paternel.

Non loin de là, il faudrait un miracle pour que cela n’arrive. que tu grandisse d’un coup puis ce serait aussi t’attacher à une autre personne qu’à toi-même. Puis, qu’est ce que diraient les autres en sachant que tu allais être père d’une de tes étudiantes ? Tu aurais sûrement des ennuis. Tu allais perdre ton boulot sans avoir la chance d’en trouver un. Tu aurais des factures d’un enfant à charge. Diable, tu stresses rien qu’à cet instant. Mais ce n’est rien comparé à la vague de panique qui te submerge quand elle t’annonce que son père veut te rencontrer. Tu as les yeux exorbités et tu fais de ton mieux pour rester stable, tes jambes ne répondent plus. « Hum… pourquoi il veut me rencontrer ? » Tu sais déjà la réponse, andouille. « Enfin, je veux dire, il est au courant pour toi et moi, qui je suis, ce qui s’est passé. Bref toute l’histoire ? » Il allait sans doute vouloir te rencontrer juste pour te tuer d’avoir osé poser les mains sur sa fille. Paix à ton âme. « Et j’ai le choix d’accepter et refuser ou si je ne veux pas, je dois m’attendre à sa visite ici ? » Tu n’as guère envie de le voir débarquer dans ta salle de cours, tu ne serais franchement pas à l’aise si cela arrivait. Tu risquais fortement de te cacher. T’es peut-être courageux mais pas stupide.

vraiment désolé du retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut de la wadham hall
✻ bizut de la wadham hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 01/11/2016
Messages : 26
La monnaie anglaise (£) : 32

Re: roxas ✻ not so good news, Dim 20 Nov - 17:32

VCKY & ROXAS ✻ NOT SO GOOD NEWS
Je lui rejette la faute, il en fait de même. Une chose est sûre, nous pourrions continuer comme ça jusqu'à ce que ce qui grandit dans mon ventre pointe le bout de son nez et même plus encore. C'est presque si il m'engueule. J'aimerais vraiment lui faire remarquer qu'il faut être deux pour concevoir un enfant, mais comme je l'ai dis, nous pourrions continuer comme ça jusqu'à la fin des temps. Je préfère souffler un bon coup, essayer de me calmer plutôt que de renchérir. Je ne fais pas attention à sa grimace et à l'ironie qui pointe dans sa voix. Il croit quoi lui ? Moi aussi j'aurais préféré ne pas lui dire. Ou tout du moins, lui dire, me casser et le laisser continuer sa vie comme bon lui semble. Quoi qu'il en soit, quand je lui annonce la véritable raison de ma venue, je vois bien sa tête changer. Je ne sais pas ce qui le panique le plus à ce moment précis, ma grossesse ou que mon paternel veuille le rencontrer. Même moi je ne sais pas ce qui me panique le plus entre ces deux idées. Probablement la deuxième. Une grossesse, un enfant, être mère célibataire, j'aurais pu gérer. Mais ce que je n'arrive pas à gérer, c'est bien ma famille. « Non, il n'est pas au courant de toute l'histoire, simplement que j'ai un polichinelle dans le tiroir et qu'il est de toi. ». Bien sûr, comme si j'allais dire à mon père, qui me croyait encore vierge jusqu'à il y a peu, que je me tapais mon prof de langues occasionnellement parce que je le trouvais grave canon. Oui, je sais, ce n'est pas vraiment mon prof, mais c'est vraiment un détail insignifiant dans cette histoire. Je prends une seconde de réflexion avant de répondre à la suite de ces questions. D'accord, cela ressemble plus à une minute qu'à une seconde, mais je ne sais pas vraiment quoi lui répondre. Certes, Roxas ne connaît pas mon père personnellement, mais il sait qui il est. Et il doit probablement se douter qu'il possède pas mal de moyens, financiers ou non. « Tu as le choix d'accepter ou de refuser j'imagine, mais c'est à tes risques et périls. Je pense que si tu refuses, sa visite à l'université devrait être le cadet de tes soucis. ». Honnêtement, je ne sais pas jusqu'où mon père peut aller, et j'espère ne jamais le découvrir. Quand j'avais à peine quinze ans, je l'ai vu ruiner la carrière d'un homme de sa boite, un assistant je crois, d'un simple coup de téléphone simplement parce que ce dernier lui avait apporter un café trop froid. Bon, c'était un homme de son entreprise qui travaillait pour lui. Je ne sais pas ce qu'il peut faire à un mec lambda comme Roxas, mais je ne doute pas de sa persévérance quand son image et sa réputation sont en jeu. Et Roxas ne devrait pas non plus.
(c) WE MADE IT, TOUTES REPRODUCTIONS EST INTERDITES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 14/09/2016
Messages : 190
La monnaie anglaise (£) : 5

Re: roxas ✻ not so good news, Mer 23 Nov - 14:31


not so good news.
roxaria.

S’il faut reconnaître quelque chose, c’est qu’au moins, vous êtes d’accord sur un point. C’est la faute de l’autre. Aucun de vous n’avait guère pris ses précautions et voilà que tu te retrouvais dans une galère monstre. Rien que d’y penser, tu en avais des sueurs froides en te demandant ce qu’il allait bien pouvoir se passer. De toute façon, si elle était venue ici, c’était dans un but précis n’est ce pas ? Peut-être te demander de l’argent ? Certes, tu savais qu’elle avait les moyens mais qui sait, elle pouvait toujours te réclamer de l’argent pour cet enfant non désiré. Finalement, tu allais songer à deux fois désormais avant de draguer une étudiante ou alors il faudrait que tu en choisisses des moins naïves. Tu te passas une main dans les cheveux lorsque tu la questionnas sur son paternel. Bon, ce qu’elle t’annonça qu’il connaissait une partie de l’histoire, c’était un peu rassurant. Au moins, il avait peut-être encore envie de te tuer pour l’avoir mis enceinte mais pas pour l’avoir laissé tomber après votre aventure. Bien que tu ne pouvais t’empêcher de te demander ce qu’il avait bien à te dire. « D’accord, on va dire que ça passe.. Même s’il doit déjà me haïr pour ça. » dis-tu en soupirant. Tu n’étais pas plus avancé.

Et tu ne fus point rassuré par la suite de ses paroles, tes yeux s’écarquillant légèrement. Qu’est ce qu’elle voulait sous-entendre par là ? Qu’est ce qu’il pourrait te faire d’encore plus pire que de te casser la tête ? Il n’irait tout de même pas jusqu’à te tuer tout de même. Diable, tu étais sans doute tombé sur un père psychopathe. « Tu sais que là, tu fais passer ton père pour un fou furieux ? Tu en as conscience, j’espère ? Mais très bien, dis-moi quand je pourrais venir et j’irais lui parler... Bien que je ne sais pas ce qu’il me veut, ok t’es enceinte de moi mais ce n’est pas comme si on le voulait toi et moi. Ni même qu’on soit ensemble. » Si vous aviez été un couple, cette future naissance aurait peut-être changé le tout mais ce n’était guère le cas. Tu étais très bien célibataire. Tu soupiras pour la énième fois. Au moins, la bonne nouvelle, c’était que tu n’avais pas cours après donc tu aurais tout le temps pour te remettre de cette nouvelle. Tu allais avoir besoin d’un grand verre pour faire passer ça. « Enfin, tu seras là au moins si j’y vais ? » Au cas où, qu’il décide de te tuer, qu’un témoin puisse au moins te secourir. Tu n’avais pas de chance, tu ne pouvais pas nier que Victoria t’avait tapé dans l’œil dès le premier cours mais si tu avais su ce qui se passerait par la suite. Peut-être que tu aurais agi autrement. Mais c’était de sa faute, elle avait été une de ses tentations dont il était impossible de se soustraire sans l’avoir obtenu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: roxas ✻ not so good news,

Revenir en haut Aller en bas
 
roxas ✻ not so good news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» the good News !!
» Good news : tournoi avant premiere worldbreaker possible !
» JUST CAUSE 2 - Chapter 3 : Trood Bääl City
» Good english / german news radio for podcast
» [Blabla] Tropol News Presse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ WOODSTOCK ROAD :: ✻ CLASSROOM-
Sauter vers: