Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 Un plus un fait parfois trois - Julian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 17/09/2016
Messages : 614
La monnaie anglaise (£) : 1673

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Lun 21 Nov - 0:08

Il hocha la tête, confirmant qu’il voulait aussi de ce bébé, qu’il était prêt à fonder sa famille avec moi, on allait avoir notre bébé. Je sentis ses bras s’enrouler autour de moi et je répondis au baiser avec grand plaisir. Je prolongeai un peu puis me détachais pour l’écouter. Il me promit de faire de son mieux, je savais qu’il réussirait, j’avais toute confiance en lui. Je l’aimais et le bébé l’aimerais aussi. Je voulais que ce soit lui le père de cet enfant e des autres aussi, je voulais plein d’enfant avec lui. Mais pour le moment il fallait s’occuper de celui que j’avais dans le ventre. Je souris quand il me dit qu’il n’avait pas besoin de plus, que le bébé et moi lui suffisait. Je l’embrassais à mon tour et répondit « Et je n’ai besoin que de toi et de lui pour être heureuse, notre petite famille. » Il me demande si on reste je souris tendrement « Oui, on reste » Je sers sa main et murmure « On vas être parents, tu te rends compte ? » Je souris, heureuse, tellement heureuse.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la merton hall
✻ bizut de la merton hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/11/2016
Messages : 331
La monnaie anglaise (£) : 1112

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Lun 21 Nov - 3:30


Un plus un fait parfois trois

Je lui promis de faire de mon mieux et que tout ce qui m'importait était le bébé et elle. Elle m'embrassa à son tour au quel je répondis. Puis, elle dit à son tour qu'elle n'avait besoin que nous, le 'nous' qui était rendit un trois. Je lui souris. Elle m'avait convaincu. Nous allions faire une belle paire de parents. Je lui demandai s'ils restaient et elle répondit que oui. Elle me serra la main. « Oui et je crois que j'ai encore de la difficulté à le réaliser. » J'étais, toutefois, heureux. Posséder sa propre famille allait être une belle aventure et une aventure avec la plus merveilleuse des partenaires. Je l'embrassai sur le front. « Je crois que l'on devrait fêter ça. » Je lui souris et réfléchis, mais une bonne nouvelle comme cela ne se fêtait pas seul. Il fallait inviter des amis et la famille pour partager cet événement. C'est alors que je réalisai qu'il fallait l'annoncer aux gens près de nous. « Il va falloir que j'annonce ce beau petit cadeau à mes parents » dis-je sans m'en rendre compte. Tout allait rapidement dans ma tête. "Une chose à la fois" pensais-je.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 17/09/2016
Messages : 614
La monnaie anglaise (£) : 1673

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Lun 21 Nov - 10:07

Enfin tout s’arrangeait, il restait avec nous, on allait élever ce bébé ensemble et devenir parents à deux. J’étais heureuse, tellement. Je l’embrassais encore une fois comme pour lui montrer que je l’aimais plus que tout. Il me confia qu’il avait encore un peu de mal à réaliser qu’il allait être papa. Je souris doucement et caressais de nouveau mon ventre « T’en fais pas, quand je serais énorme tu réaliseras » Il partit dans ses réflexions et je me demandais ce qui lui passait par la tête. Puis il me dit qu’il devait le dire à ses parents. Je blêmis soudainement, parents. J’allais devoir le dire aux miens aussi et ça allait mal se passer, je le savais. Je me mordis la lèvre et murmurais « Je vais devoir le dire aux miens… » Ma voix tremblait doucement, je savais déjà que mon père allait crisser et ma mère aussi très certainement. Il n’approuvait déjà pas le fait qu’on vive ensemble, trop jeune selon eux alors un bébé. Les larmes se mirent à couler, j’étais paniqué, j’avais déjà été rejeté par mes parents biologiques, je ne voulais pas perdre mes parents adoptifs aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la merton hall
✻ bizut de la merton hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/11/2016
Messages : 331
La monnaie anglaise (£) : 1112

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Mar 22 Nov - 22:40


Un plus un fait parfois trois

« Oui. Un beau ventre rond » lui dis-je en lui donnant un baiser sur la joue. J'avais hâte de voir ce ventre plat se transformer. J'étais sûre qu'elle serait une jolie femme enceinte. D'ailleurs, il faudra que je prenne en photo l'évolution, car la vie de ce petit vivant commence maintenant. Il faut, donc, garder en 'mémoire' ces beaux moments et changement.

J'avais lancé, sans m'en rendre compte, qu'il fallait que je le dise à mes parents. Le visage d'Hermione blêmit. Je la regardais inquiet. Avait-elle déjà des nausées ? Il me semble que c'était trop tôt pour cela. Mais bon qu'est-ce que j'y connaissais. Puis, il y avait des femmes qui n'avaient jamais ce genre de symptômes. Elle me dit qu'elle aussi devait le dire à ses parents. « Oh... » Ces parents n'étaient pas comme les miens. Ils étaient très stricts. Je me libérai une main pour lui caresser les cheveux et lui sourit tendrement. « Ça va bien se passer. Puis... Si tu veux, je peux être présent lorsque ça se fera. Nous avons pris la décision ensemble, non ? » Puis, je lui remontai le visage à l'aide mon index pour lui montrer à quel point j'étais sérieux.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 17/09/2016
Messages : 614
La monnaie anglaise (£) : 1673

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Mer 23 Nov - 17:22

Je fermais les yeux en sentant son baiser sur ma joue. J’étais tellement heureuse de la tournure que prenais les éléments, surtout si on faisait un bon en arrière de quelques minutes avec moi prête à partir de la maison et lui ne sachant comment prendre la nouvelle. On allait être parent et si pour certain c’était le début de la fin, pour moi c’était la plus belle des choses qui pouvaient nous arriver. Je murmurais taquine « Beau ventre rond, on en reparlera quand je te volerais toute la couette ! » Je souris taquine, de toute façon je crois que je lui volais déjà la plupart du temps. La légèreté s’envola quand il parla des parents. Je savais que les miens réagiraient mal, ils me pousseraient très certainement à avorter, me décriraient un amour horrible et puis à tous les coups ils me remettraient une couche de reproches sur Julian, pas assez bien pour moi selon eux. Je sentis qu’il me caressait les cheveux et par instinct je me blottie d’avantage, si j’avais pu me fondre dans lui, je l’aurais volontiers fait. Je L’écoutais parler et puis sentis sa main lever ma tête pour que je croise son regard. Je vins l’embrasser tendrement « Oui, c’est notre bébé, je veux bien, ils seront plus calmes… » Je hochais la tête, avec lui à mes côtés je me sentirais plus forte. Je finis par demander « Et moi je pourrais être là quand tu le dis à tes parents ? Je sais qu’ils seront heureux pour nous » Sa mère nous féliciterait elle au moins et elle montrerait même un peu d’affection envers moi, ce qui me manquait de la part de ma mère, je dois bien l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la merton hall
✻ bizut de la merton hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/11/2016
Messages : 331
La monnaie anglaise (£) : 1112

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Jeu 24 Nov - 2:19


Un plus un fait parfois trois

« Je n'aurais qu'à me coller plus à toi » lui dis-je en lui faisant un tir langue. En vérité, j'allais probablement prendre une couverture pour moi comme je le faisais déjà, car Mione avait l'habitude de toute la prendre pour elle.

Lorsque je lui caressai les cheveux, elle se blottit, encore plus, contre moi. J'avais l'habitude de ce genre d'affection avec elle. D'un côté, je ne l'aidais pas en pressant contre-moi un peu plus, mais j'aimais l'impression d'unité que ça faisait. Je lui proposai d'être présent lorsqu'elle l'annoncera à ses parents et lui remonta le visage avec l'un de mes index. Nous partageâmes un autre baiser. « Nous irons donc ensemble » lui promis-je. Puis, elle me demanda si elle pouvait être présente lorsque je l'annoncerai à mes parents. « Bien sûr. De toute façon, ma mère ne me l'aurait pas pardonné. » Ma mère adorait Hermione. À peine étions-nous ensemble qu'elle s'imaginait des contes de fées et comment elle photographierait certains moments.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 17/09/2016
Messages : 614
La monnaie anglaise (£) : 1673

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Jeu 24 Nov - 10:34

Je souris tendrement quand il me dit qu’il se collerait encore un peu plus à moi, j’aimais beaucoup cette option. Je lui répondis d’une voix douce « J’aime bien cette option » J’aimais toute les marques d’affection en réalité, il est vrai qu’enfant j’en avais pas spécialement, mes parents considéraient qu’un enfant avait plus besoin de fermeté que de tendresse, je ne reproduirais pas ça avec mon bébé, jamais. Je lui offrirais autant d’amour que possible, je l’aimais déjà. Je souris quand il déclara qu’il viendrait avec moi pour le dire à mes parents, j’avais besoin de son soutient, leurs critiques feraient tout de suite moins mal si je n’étais pas seule pour les affronter. Je lui lançais un regard emplis de gratitudes puis lui demandait de venir quand il l’annoncerait aux siens. Je ris à sa réponse et serrais sa main « J’ai hâte de l’annoncer à nos amis aussi » Je pensais à Elios et à Megan mais à tous ceux que nous avions de notre côté également. Finalement je me détachais de lui et déclarais en souriant « Bon j’ai faim ! Je mange pour deux maintenant ! » En vrai, pour le moment pas vraiment, ce n’étais pas encore totalement un bébé et je ne pense pas qu’il avait pas besoin de tant manger que ça mais moi j’avais vraiment faim, tant d’émotion, ça creuse forcément.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la merton hall
✻ bizut de la merton hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/11/2016
Messages : 331
La monnaie anglaise (£) : 1112

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Jeu 24 Nov - 17:21


Un plus un fait parfois trois

« Oh, vraiment » lui demandais-je avant de l'embrasser à nouveau. Elle aimait bien l'option que je me colle un peu plus à elle. Ce qui ne me déplaisait pas non plus, et même si je pouvais me réveiller avec des maux de bras. Le bras qui est passé par-dessus la fille de mes rêves allaient bien, mais l'autre, il se faisait écraser - après un certain moment - ou était placer d'une mauvaise façon.

Elle rit au fait que ma maman n'allait pas me le pardonner si elle ne venait pas avec moi. Puis, elle serra ma main et me dit qu'elle avait hâte de l’annoncer à nos amis. « Moi aussi. » J'avais envie de voir l'air surpris de ma petite soeur de cœur et de mon 'double'. Elle se détacha de moi et me dit qu'elle avait faim. « Alors, qu'aimeriez-vous manger ? » Je savais que l'enfant n'était pas encore tout à fait un bébé, mais puisqu'elle avait commencé, pourquoi ne pas jouer.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la pembroke hall
✻ bizut de la pembroke hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 17/09/2016
Messages : 614
La monnaie anglaise (£) : 1673

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Jeu 24 Nov - 19:50

Je répondis avec plaisir à son baiser avant de murmurer « Oh oui, j’aime dormir dans tes bras » Sentir sa peau contre la mienne, sa chaleur. Oui j’aimais ça, j’adorais même, la gamine en manque d’affection que j’étais au fond de moi profitais toujours à fond des câlins et des gestes tendres.  J’évoquais à présent nos amis, j’espérais profondément que tout le monde soit heureux pour nous, certain risquaient de nous dire qu’on était trop jeune, qu’on ne savait pas dans quoi on s’engageait mais j’espérais au fond de moi que ceux qui comptais le plus pour moi nous comprendraient et mieux encore nous soutiendraient. Je lui souris puis dit « Je le dis à Meg ! » Je savais qu’ils s’entendaient très bien tous les deux mais elle était ma meilleure amie alors je mourrais d’envie de lui annoncer.  Je me dirige doucement vers la cuisine déclarant que le bébé et moi avons faim, je lui souris en voyant qu’il rentre dans mon petit jeu. « Je ne sais pas… une proposition chef ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✻ bizut de la merton hall
✻ bizut de la merton hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 18/11/2016
Messages : 331
La monnaie anglaise (£) : 1112

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian, Ven 25 Nov - 17:02


Un plus un fait parfois trois

« Pareil pour moi » C'était un plaisir que j'avais goûté et dont je n'étais pas prêt de me défaire. Oui, je me réveillais un peu raqué, mais ça en valait la chandelle. Être tout près de la personne qu'on aime lorsqu'on dort, n'a pas de prix. Cette position nous fait sentir bien et en sécurité.

Elle m'annonça qu'elle serait celle qui l'annoncerait à Megan. Je lui souris. « D'accord, mais je veux voir sa réaction. Alors, soit tu la filmes ou tu me laisses être présent. » Être curieux était dans ma nature et encore plus lorsqu'il s'agissait de ceux que je considérais comme faisant partie de la famille. D'ailleurs, Elios ne sera pas épargné. « Quant à moi, je le dis à ma doublure. » Je l'appelais souvent ainsi. Nous portions tout de même les mêmes prénoms et c'était une façon affectueuse de l'appeler.

Elle me déclara avoir faim. Je lui demandai ce qui leur ferait plaisir de manger. « Eh bien... On peut se faire venir du restaurant ou tu me laisses vous préparer un rösti. » Le rösti était un plat suisse que ma mère m'avait appris à cuisiner. Il ne s'agissait pas d'un mets compliqué à faire et qui ne pouvait pas sembler bon, mais qui était délicieux.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: Un plus un fait parfois trois - Julian,

Revenir en haut Aller en bas
 
Un plus un fait parfois trois - Julian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Si ce n'est pas déjà fait
» Joute de la seigneurie des trois rivières 2008 - 22/23 mars
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ FLASHBACK & FLASHFORWARD-
Sauter vers: