Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 special working relationship. (jilliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
✻ bizut lady margaret hall
✻ bizut lady margaret hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 27/11/2016
Messages : 55
La monnaie anglaise (£) : 128

special working relationship. (jilliott), Jeu 1 Déc - 16:37


SPECIAL WORKING RELATIONSHIP.
Une journée comme une autre à Oxford. Concentrée dans ton dernier cours, tu attends tout de même impatiemment que le prof annonce que c'est fini. Aujourd'hui, tu finis plus tôt et tu es bien contente que ça soit le cas, comme ça tu vas pouvoir aller plus tôt à l'atelier d'Elliott. Depuis plusieurs semaines, il avait accepté de te prendre comme stagiaire à son atelier de poterie et depuis, tu adores y aller, découvrir son travail, son métier, tu aimes ça. Une curiosité sans limites, une envie d'explorer différentes choses, différents arts, différentes vies. Voilà, le prof dis enfin les mots qui te délivrent de cet amphithéâtre et tu sors alors à toute vitesse.
Sur le chemin vers l'atelier, tu es pensive, la tête dans les nuages. Tu redeviens une gosse émerveillée par tout ce qui l'entoure, tu observes les gens et le monde, tu aimes regarder au loin et laisser le paysage défiler sous tes yeux. Puis tu entends le nom de l'arrêt et ça te réveille en un instant, te ramène sur la terre ferme. Dans la rue, il y a pas mal de monde, d'agitation, mais tu restes concentrée sur la porte de l'atelier que tu rejoins malgré toute la distraction autour. Une fois à l'intérieur, tu lèves les yeux, regardes autour de toi mais pas de signe d'Elliott. Tu avances et l'appelles. Elliott, c'est moi! En attendant qu'il arrive, tu décides de faire un petit tour de l'atelier et voir ce qu'il présente de nouveau aujourd'hui. Tu admires son travail, tu trouves ses créations magnifiques et tu aimerais pouvoir faire d'aussi belles choses, c'est aussi pour ça que tu es ici.



Dernière édition par Jill Fry le Ven 2 Déc - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 02/11/2016
Messages : 101
La monnaie anglaise (£) : 88

Re: special working relationship. (jilliott), Jeu 1 Déc - 22:27

Elliott était dans son atelier à peaufiner un vase qui lui avait demandé beaucoup de travail. Au niveau du travail sans compter le tournage et l'enfournage il y avait passé plus de quinze heure de sculpture sur l'argile encore chaude et souple. Dessus il y avait gravé des envolées d'oiseaux survolant quelques branches de cerisiers, un petit côté japonisant qui correspond très bien à son sens de la minutie. Son doigter très délicat s'y été attardé pendant un bon moment pour enfin y venir à bout aujourd'hui. Il avait dû ré-enfourner l'objet à une température bien précise pour obtenir cet effet de porcelaine craquelée tout à fait exquise, et Elliott était maintenant en train d'appliquer une dernière couche de vernis, quand il entendit gratter et miauler à la porte de son appartement. Il fait savoir que sa boutique, son atelier et son appartement ne font qu'un, puisque son appartement n'est autre que l'étage de sa boutique, et son atelier et la pièce d'à côté de cette dernière pour travailler, et vendre en même temps. Il n'a pas tous les jours énormément de clients, le métier d'auto-entrepreneur dans l'artisanal est assez instable financièrement, et les personnes venant dans ce genre de boutiques sont souvent des connaisseuses ou des personnes aisées. Donc il peut travailler dans son atelier, aller dans sa boutique quand il entend une personne entrer, et monter chez lui quand il veut. Et il ne s'en cache pas, il est tellement fière et reconnaissant de vivre non seulement de sa passion, et de vivre avec elle également, au quotidien !

Elliott entendant les miaulements, comprend que c'est sa petite chatte Billie qui s'impatiente de sortir. En temps normal il l'a laisse à l'appartement car il ne peut pas se permettre de garder un œil sur elle quand il travaille, mais sachant que Jill, sa fraîche stagiaire, va bientôt arriver, il se dit qu'auprès de deux personnes la bestiole sera mieux gérée. Alors laissant son précieux vase sur le plan de travail il monta un instant chez lui pour ouvrir la porte à l'animal. La petite chatte rousse, heureuse et câline vint se frotter joyeusement aux longs jambes du jeune homme, qui l'a prit doucement dans ses bras pour la ramener avec lui. A cet instant il entendit une voix féminine l'appeler, cela devait être Jill. Il garda la chatte dans ses bras, près de son torse à la manière que l'on prend un bébé, comme il a l'habitude de faire, et revint à l'atelier tranquillement.

« Bonjour Jill, comment ça va ? Tu reviens de cours ? »

Il afficha un sourire tendre à la belle jeune fille devant lui, elle était belle et toujours motivée pour apprendre, il appréciait ça énormément. Enseigner sa passion lui procurer beaucoup de bonheur, et la bonne humeur de cette fille lui était contagieuse.

« Je te présente Billie, elle va rester un peu avec nous... Ca me fend le cœur de la savoir toute seule à l'appartement. Elle n'est pas très téméraire et s'inquiète vite quand je ne suis pas dans les parages. »


Il s'avança vers la jeune femme avec l'animal dans les bras, puis l'a relaissa tomber sur ses pattes au sol.



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut lady margaret hall
✻ bizut lady margaret hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 27/11/2016
Messages : 55
La monnaie anglaise (£) : 128

Re: special working relationship. (jilliott), Ven 2 Déc - 23:52


SPECIAL WORKING RELATIONSHIP.
Devant le travail d'Elliott, tes yeux voguant d'une pièce à l'autre, tu ne cessais d'entendre les petites voix dans ta tête s'émerveiller. wow. Oui tu as des voix dans ta tête, tu te parles souvent à toi-même, mais là n'est pas la question, passons. Tu étais vraiment admirative devant tant de passion, de minutie et de précision, Elliott avait vraiment un talent fou et tu te sentais vraiment chanceuse de pouvoir travailler avec lui.
Quelques instants après avoir prévenu Elliott de ton arrivée, tu le vois arriver le sourire aux lèvres. Bonjour Jill, comment ça va ? Tu reviens de cours ? Tu lui souris en retour, tu es plutôt contente de le voir. Salut Elliott! Ça va super bien et toi? Oui, j'ai finis plus tôt aujourd'hui, hallelujah j'en pouvais plus! Tu pouffais de rire à propos de ce que tu venais de dire, c'est vrai que tu l'avais sentie passer cette dernière heure de cours. Mais je suis bien contente d'être ici maintenant! Tu est toujours heureuse quand tu viens dans cet atelier. Tu tu sens bien ici, en compagnie d'Elliott, tu ne saurais expliquer pourquoi mais cet endroit et sa présence te donne le sourire aux lèvres. Je te présente Billie, elle va rester un peu avec nous... Ca me fend le cœur de la savoir toute seule à l'appartement. Elle n'est pas très téméraire et s'inquiète vite quand je ne suis pas dans les parages. Ton regard avait tellement été accaparé par Elliott et ses œuvres que tu n'avais même pas remarqué l'adorable boule de poils rousse qu'il tenait dans les bras. Tu as toujours aimé les animaux, et en apercevant cet adorable petit être, tes yeux brillèrent comme ceux d'une enfant, que tu es encore au fond. Ohhh, j'avais pas vu, elle est trop mignonne! Ça ne me dérange pas du tout, j'adore les animaux, je risque juste d'être un peu gaga, je vais essayer de me contenir mais je ne peux rien te promettre. Alors qu'il posait Billie par terre, tu te penchais et l'attrapais, la posant contre toi tel un bébé. Tu te mis à lui gratouiller la tête et le menton, puis tu la regarda dans les yeux. Coucou jolie Billie, ravie de te rencontrer. Tu es bien belle, tu es une soeur de couleur de cheveux donc tu ne peux être que belle. Tu pourrais rester des heures comme ça, à parler et câliner à ce chat, mais tu n'étais pas là pour ça. Tu te tournas alors à nouveau vers Elliott, continuant à câliner Billie. Et toi, tu as passé un bonne journée?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 02/11/2016
Messages : 101
La monnaie anglaise (£) : 88

Re: special working relationship. (jilliott), Dim 4 Déc - 17:25

Comme d'habitude la bonne humeur de la jeune femme était agréable et rendait les journées d'Elliott beaucoup plus joyeuses. Elliott sourit à sa remarque quant au fait qu'elle ait terminé plus tôt, en se remémorant le temps où il était étudiant lui aussi, pas la meilleure période de sa vie mais qui la tout de même aidé à grandir, à se trouver, et à savoir ce qu'il recherchait vraiment.
Il apprécia sa manière de s'adresser au chat en se baissant à son niveau, comme une petite enfant curieuse. Sa petite chatte avaient les crins aussi roux que les cheveux de la jeune fille, ondulés et soyeux, il s'imagina un instant glisser sa mains entre quelques mèches, en se disant que le toucher devait être exquis. Il n'est pas rare qu'Elliott ait des pensées comme celles-ci, étant un homme manuel il a le plaisir du contact, du toucher, le goût de la découvertes de textures et sensations différentes. Profondément instinctif et intrigué par ce que le monde puisse lui offrir, il ne rate jamais une occasion de chercher la découverte partout et n'importe quand. Mais cette idée fut vite écourtée par le son de la voix de Jill qui le fit redescendre de ses rêveries. Celle-ci lui demanda comment se passait sa journée. Les mains dans les poches il lui répondit.

« Oui très bonne... Et maintenant que tu es là elle est encore plus belle ! »

Il lui afficha son sourire le plus charmant, et non charmeur, il ne se permettrait pas de flirter avec sa jolie stagiaire, voyons. Puis il s'avança vers le plan de travail où il attrapa un tablier et le tendit à la jeune femme.

« Mais trêve de câlins, on a du boulot... »

Il dégagea le plan de travail du vase qu'il était auparavant en train de vernir avant qu'elle n'arrive, le nettoya de quelques restes de copeaux et de poussières puis coupa un large morceau de pâte d'argile. Le jeune homme posa le gros morceau sur le plan, plongea ses mains dans une bassine d'eau placée à côté à disposition, et tout en commençant à malaxer la pâte il reprit.

« Je sais que d'habitude je te charge de t'occuper des clients, d'enfourner les pièces ou de m'observer... Mais maintenant que tu sembles t'être familiarisée avec l'atelier et que tu m'as prouvé que tu es consciencieuse... Aujourd'hui... »

Il s'arrêta de malaxer la pâte, marqua un temps d'arrêt en la laissant durement retomber sur le plan, et regarda Jill droit dans les yeux.

« Tu vas mettre la main à la pâte. »

L'expression ne pouvait pas être mieux choisie. Il afficha un regard malicieux, comme s'il lui tendait un défis à relever, se mordant lentement la lèvre inférieure. Puis il attrapa à nouveau l'argile dans ses grandes mains fines et habiles, et vint s'asseoir devant son tour. D'un geste de regard il l'invita à s'asseoir également, à côté de lui était disposé un second tabouret, réservé pour la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
✻ bizut lady margaret hall
✻ bizut lady margaret hall
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 27/11/2016
Messages : 55
La monnaie anglaise (£) : 128

Re: special working relationship. (jilliott), Lun 5 Déc - 0:38


SPECIAL WORKING RELATIONSHIP.
Tu étais à chaque fois de plus en plus pressée de retrouver Elliott, tu t'y sentais vraiment bien, dans cet atelier, avec Elliott. Il arrivait à te mettre à l'aise, à te faire sourire et rire même après une journée horrible. Tes pensées envers lui dépassaient parfois la simple relation patron stagiaire, mais avec Elliott tout te paraissait naturel, avec lui tu pouvais être pleinement toi-même, sans aucun soucis.
Toujours à câliner Billie, la petite chatte au pelage de feu d'Elliott, tu étais telle une enfant avec cette boule poils, tu t'amusais à entortiller tes doigts dans ses poils longs, imaginant le faire dans les cheveux d'Elliott, sa chevelure ondulante entourant son doux visage. Tu te surpris à fixer son visage, ses douces fossettes, sa peau parsemée de tâches de rousseurs, ce visage que tu voudrais parfois caresser délicatement, effleurer de ta main, ton regard plongé dans ses yeux verts perçants. Tu ne saurais réellement expliquer ce que tu ressens, mais tu sais que tu le ressens. Oui très bonne... Et maintenant que tu es là elle est encore plus belle ! Tu sentis tes joues rougir, tu baissais alors les yeux puis les releva pour le regarder dans les yeux, amusée. Je sais, tout est toujours plus beau avec moi! Tu attrapas le tablier qu'il te tendais. Tu en avais presque oublier pourquoi tu étais là. Mais trêve de câlins, on a du boulot... C'est vrai, il allait bien falloir que tu bosses un peu. Oui au boulot! Je pourrais toujours venir plus tôt la prochaine fois pour reprendre cette séance de câlins. Tu t'habillais de ce tablier pendant qu'Elliott débarrassait et nettoyait le plan de travail devant vous. Il prit ensuite un morceau d'argile et commença à la malaxer. Tu observais les muscles de ses mains humides travailler dans cette terre. Je sais que d'habitude je te charge de t'occuper des clients, d'enfourner les pièces ou de m'observer... Mais maintenant que tu sembles t'être familiarisée avec l'atelier et que tu m'as prouvé que tu es consciencieuse... Aujourd'hui... Tu attendais patiemment la suite, attendant l'annonce du programme du jour. Il plongea son regard dans le tien, ce qui te coupa le souffle le temps d'un quart de seconde. Tu vas mettre la main à la pâte. Il avait cette lueur malicieuse au fond des yeux, tu le vis se mordre la lèvre inférieure lentement. Tu trouvais ça terriblement craquant, mais tu effaças de suite toute image de toi et ton patron de ton esprit. Chouette! Tu levas ton regard pour le plonger dans le sien et tu ajoutas alors, un sourire malicieux aux lèvres. Je suis ravie d'explorer le côté tactile de ton art. Tu t'installas alors sur le tabouret à côté du sien. Tu te tournas vers lui, effleurant sa cuisse et l'admirant travailler. Tu posais délicatement ta main sur tajoue, t'appuyant sur la table et te mordis la lèvre inférieure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 02/11/2016
Messages : 101
La monnaie anglaise (£) : 88

Re: special working relationship. (jilliott), Mer 7 Déc - 17:14


Le plaisir de travailler avec des personnes plus jeunes que lui venait venait du fait qu'elles lui apportait de la fraîcheur et de l'innocence par rapport au monde, et cette jeune fille lui donnait ce sentiment agréable d'être un bon précepteur, patient et minutieux. Il appréciait son naturel et sa beauté, la rendant à la fois fascinante et intrigante, comme un petit bonbon acidulé. Chacun de ses sourires était un cadeau.
Il rit doucement aux remarques de la fille, venir plus tôt pour caresser un chat ? Pourquoi pas, voilà qui est adorable. Une fois tous les deux assis devant le tour Jill lui dit qu'elle est « ravie d'explorer le côté tactile » de son art, ce qui le charma encore plus, elle n'avait pas idée à quel point cet art est terriblement tactile et sensuel, et elle n'allait pas tarder à le savoir. A cette remarque le jeune homme lui sourit doucement, le regard en coin, presque espiègle, peut-être même aussi excité qu'elle à l'idée de lui apprendre. Le tour n'était pas très grand, pour s'asseoir devant il faut écarter les cuisses et bien tenir son dos pour avoir bon appui, par conséquent les grandes jambes du jeune homme touchaient celles de sa stagiaire.


« Bon alors pour commencer on va prendre un morceau d'argile que l'on a préalablement malaxé, très important de malaxer sa pâte avant. Pour qu'elle soit plus malléable lors du tournage. »

Il plaça la pâte d'argile au centre du disque de tournage et humidifia la pâte avec de l'eau disposée à côté.

« Il est important aussi d'humidifier tes mains et la pâte. »

Les siennes étant déjà mouillées il invita Jill à faire de même en lui montrant le seau d'eau prévu à cet effet. Puis il mit le tour en marchant et le disque se mit aussitôt à tourner avec la pâte dessus. Elliott plaça alors ses deux mains autour de la pâte et commença à la stabiliser en faisant quelques mouvements de haut en bas.

« Première étape : stabiliser la pâte. Tu vois, il faut faire quelques mouvements de va-et-vient dans un premier temps, ca aide la pâte à s'assouplir. »

Puis, toujours le disque en marche il enleva ses mains et regarda Jill en souriant.

« A toi. »

Un petit regard de défis s'installa dans ses yeux, comme si c'était un jeu. Il avait envie que cela soit agréable et ludique. Bien évidement au moindre problème rencontré il n'hésitera pas à l'aider, car au départ cela peut être difficile, et au moindre geste brusque la pâte retombe ou se déforme. C'est un travail de patience et de maîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: special working relationship. (jilliott),

Revenir en haut Aller en bas
 
special working relationship. (jilliott)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OutRun2 SP - Special Tours
» Vista Gadget not working
» Text To Speech Not Working
» Special E3 - Donkey Kong Country Returns (2d) - Rez 2 | trailer : Raving Rabbits 16-06
» [ESTIM] Xbox 360 Special Edtion Halo 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ GEORGE STREET-
Sauter vers: