Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 NEVILE - two of us, alone in the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 11/09/2016
Messages : 1297
La monnaie anglaise (£) : 479

NEVILE - two of us, alone in the night, Mar 13 Sep - 12:23


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Vingt trois heure, je viens de finir de travailler, même si on pourrait penser que je suis épuisée après avoir enchaîner une journée de cour et une soirée au bar ce n'est pas le cas. Je suis en pleine forme, je suis pleine d'entrain et je n'ai qu'une seule envie m'amuser. Je me motive alors pour trouver ce que je pourrais faire cette nuit, bien qu'il soit hors de question que je passe la nuit seule. Un sourire au coin des lèvres, l'idée est enfin là. Je prends mon sac et passe chez moi me changer, alors que j'envois un message à Basile pour qu'il se prépare. Hors de question que je le laisse ce soir voir une autre fille que moi. Basile et moi, je vois pas comment on pourrait définir ce qu'il y a entre nous, ni même définir s'il y a quelques chose de concret, enfin si mais, voilà je l'avais dis c'est compliqué. Pourtant cette nuit, je veux être avec lui, je veux m'amuser, je veux vivre. Je commence à mettre des affaires dans mon sac puis je pars précipitamment pour aller le rejoindre à son appartement. Je suis une grosse emmerdeuse, je suis une cinglé qui s'assume et si je n'étais pas comme ça je n'aurais surement jamais rencontré Basile, il y a un an. Il a apprit à m'apprivoiser et à me comprendre, maintenant je ne vois plus ma vie sans lui mais je me vois pas lui dire. C'est mon rayon de soleil ce garçon, il est fou à sa manière peut être autant que moi, quand on est ensemble tout peut arriver et j'adore. J'arrive devant son immeuble et je décide d'employer la technique habituel pour lui faire part de mon oreiller. J'envois des petits cailloux à sa fenêtre, jusqu'à ce qu'il finisse par sortir sa tête. Un large sourire apparaît sur mes lèvres. « Allé petit chat, on se bouge les fesses et on descends. Avoue t'es heureux de me voire. » Avec ma discrétion légendaire, je gueule dans sa rue parce que oui, je m'en fiche des autres, là y a que Basile qui m’intéresse.

© MADE BY LOYALS.

_________________



       Admin & Présidente Pembroke Hall
       
Si tu t'engages chez les Pembroke, tu t'engages à faire de la vie des Queen's, un enfer. Tu deviendras l'un dès plus grand fêtard d'Oxford, tu seras prêt à tout pour ton collège et tu seras dingue.


Dernière édition par Nevaeh Oceans le Jeu 29 Sep - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Mar 13 Sep - 17:46


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Depuis mon réveil, je n'étais pas vraiment actif : affalé sur mon lit habillé d'un simple caleçon. La maison était vide puisqu'ils étaient tous partis en vacances avant la rentrée, j'avais décliné l'invitation pour terminer mon installation, puis c'était l'occasion de profiter d'une solitude appréciée. Ce n'était pas souvent que j'avais la chance d'errer seul dans une belle villa qui était bien plus que le quadruple de l'appartement de ma mère à Paris. Néanmoins, à présent cette maison était la mienne en quelque sorte et c'était franchement très bizarre de le dire à voix haute mais d'un autre côté, c'était appréciable. Je ne reniais pas mes racines mais j'appréciais les nouvelles qui venaient de pousser, un confort qui commençait à s'installer mais mon esprit ne changeait pas, j'étais toujours le même, cet homme profondément humain qui préférait de loin la racaille des trottoirs au gratin fortuné de la ville. J'étais en pleine réflexion lorsque j'entendais un bruit sourd contre ma fenêtre, je me relevais doucement afin de jeter un coup d'oeil à celle-ci. Lorsque je soulevais le rideau excessivement cher de ma belle-mère, un sourire se dessinait sur mon visage, ce n'était pas un fantôme qui s'amusait à me jouer un mauvais tour mais une jolie blonde que je connaissais bien. Neva était en bas de chez moi avec son petit air déterminé habituel. J'ouvrais avec précaution le carreau avant de lui répondre avec nonchalance. « Moi heureux ? Tu es la pire chose de ma journée Oceans, puis si tu voulais te la jouer femme fatale j'aurais préféré que tu grimpes jusqu'à moi, comme dans les films, là c'est trop facile. » Je décidais afin de la taquiner de rester planté sur le rebord de ma fenêtre, puis la vue était pas si mal que ça, je pouvais admirer ses jolies courbes, ses cheveux dorés qui s'accordaient si bien avec sa mine espiègle. « Tu manques cruellement d'originalité là puis si tu ne te dépêches pas de monter je pense que je vais te laisser croupir dehors pour aller m'amuser avec quelqu'un d'autre hein, alors j'attends, trouve un moyen. » Je lui adressais un coup d'oeil complice, j'étais pas du genre facile mais elle non plus, puis ma folie était également à la sienne.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 11/09/2016
Messages : 1297
La monnaie anglaise (£) : 479

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Mer 14 Sep - 11:07


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Je suis une emmerdeuse, celui qui le sait sans doute mieux que les autres c'est sans nul doute Basile. J'ai jamais été aussi chiante qu'avec lui, je pense que s'il est encore célibataire c'est de ma faute. Je me suis mise en tête que je ne voulais pas voir une autre fille l'approcher, pour ça j'ai mis le paquet. Je me suis faites passé pour sa copine à plusieurs reprises, en le retrouvant en boîte avec des filles. Je me suis mise à le vouloir pour moi seule, lorsque tous les deux nous avons commencé à coucher ensemble. Ce n'était pas du tout prévu, je ne pensais pas que Basile serait lui aussi de la partie, il m'en a fait des saloperies pour me rendre folle de rage. Très vite, je me suis retrouvée dépassé par les événements, je peux plus me passer de sa tête d'ange, de ces échanges physiques entre nous, je suis prête à tout pour qu'il reste avec moi. Je me mords la lèvre en le voyant, il sait comment se jouer de moi, il me connait parfaitement, je suis folle alors je suis sans doute capable de faire ce qu'il me demande. « Sérieux, tu veux que je joue les femmes fatale pour tes beaux yeux. Tu ne sais pas mentir Pearson, ça se voit dans tes yeux que tu n'attendais que moi ! » Ah non, y a pas moyen de le laisser partir avec une autre, je passe mes mains dans mes cheveux pour faire une queue de cheval, me mettant à escalader la façade, je me dis qu'au pire si je tombe ça aura valu le coup. Je grimpe jusqu'à lui, pour enfin tomber nez à nez avec lui et lui volais un baiser. « Maintenant, que je suis là, tu m'aides à entrer parce que si je tombe tu as ma mort sur la conscience ! » Je l'avais fait, j'avais escaladé la façade pour ses beaux yeux, franchement ce gars me faisait faire des choses insensés.

© MADE BY LOYALS.

_________________



       Admin & Présidente Pembroke Hall
       
Si tu t'engages chez les Pembroke, tu t'engages à faire de la vie des Queen's, un enfer. Tu deviendras l'un dès plus grand fêtard d'Oxford, tu seras prêt à tout pour ton collège et tu seras dingue.


Dernière édition par Nevaeh Oceans le Jeu 29 Sep - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Ven 16 Sep - 14:41


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

J'avais envie de l'embêter, de voir si elle était capable de le faire mais je ne doutais pas de ses capacités. Je savais qu'en plus d'être la reine des emmerdeuses, elle n'avait pas froid aux yeux. Depuis notre première rencontre, depuis cette nuit elle avait commencé à me rendre fou. Je pouvais pas dire que ça me dérangeait vraiment puisqu'au fond j'aimais la voir comme ça, c'était mignon de voir cette forme de jalousie non assumée à mon égard, parce que ça prouvait qu'elle tenait à moi, assez pour jouer la sorcière devant mes potentielles conquêtes en tout cas. C'était une sorcière Neva, le genre de sorcière qui vous jette un sort et hop c'est fini, vous ne pouvez plus vous passer d'elle, vous avez envie de la voir tout le temps, de l'embrasser pendant des jours entiers. C'était pour ça que j'étais également adepte des coups bas, j'avais pas très envie de la voir galocher un autre garçon par exemple, ni de la voir avec un autre mec tout court en fait. « C'est vrai tu peux pas te la jouer femme fatale, tu n'en es pas une, pardon de demander l'impossible, stupide que je suis ! » dis-je avec un clin d'oeil complice. Elle avait raison et le pire dans tout ça c'était qu'elle me connaissait assez pour savoir que, ouais, j'étais content de la voir et qu'elle me manquait quand elle était pas là, mais j'étais bien trop fier pour lui avouer directement. Avec Neva, je préférais de loin la rigolade à la sincérité, parce que c'était bien plus facile. La jeune femme attrapait ses cheveux pour les attacher avec délicatesse, puis je la voyais agripper les recoins de ma façade pour me rejoindre, j'étais quand même étonné mais un sourire se dessinait sur mon visage. Elle posait ses lèvres sur les miennes, j'attrapais son visage avant de lui rendre son baiser avec plus de passion. Mes mains glissaient doucement sur ses bras que j'empoignais avec fermeté. « Tu as raison » murmurai-je à son oreille. « Je n'attendais que toi, pour te tuer, parce que j'en peux plus de toi » Puis je lui faisais perdre l'équilibre, la poussant légèrement mais bien évidemment je la retenais avec mes mains. N'empêche qu'il y avait de quoi se faire une petite frayeur. J'agrippais sa taille pour la transporter dans ma chambre avant de la jeter sur le lit, elle était pas si lourde que ça la petite Neva. C'était pas son poids qui était lourd, mais son caractère. Je me mettais au-dessus d'elle, avant de l'embrasser une nouvelle fois. « Essaye de pas faire un avc à cause de ma beauté s'il te plaît, j'vais pas te sauver deux fois aujourd'hui d'une mort certaine hein »


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 11/09/2016
Messages : 1297
La monnaie anglaise (£) : 479

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Ven 16 Sep - 15:27


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Je savais que si nous en étions là c'était de ma faute, je ne comprends toujours pas ce qui m'a prit d'être ainsi avec Basile, je les vu et je n'ai pas pu me contrôler, je n'ai pas pu m'empêcher d'être attiré par lui. Depuis ce jour là, je n'arrive pas à m'éloigner, je n'arrive pas à le sortir de ma tête, je pensais m'amuser et je me retrouve bloqué. Je ne sais plus comment assumer ce qui se passe, je le cherche sans arrêt, je fais ma mauvaise, parce que je ne sais pas comment m'exprimer autrement. Je ne sais pas dévoiler mes sentiments, je le montre à ma manière, je sais que je peux être dure à suivre mais ce garçon me rend folle. Je suis tombée amoureuse qu'une seule fois, je vis encore avec ce garçon et savoir que Basile provoque des sentiments que j'avais enfouis depuis longtemps me trouble. Seulement, tout comme ce soir, j'ai besoin de le voir, d'être à ses côtés, de sentir ses gestes et son odeur. Alors escalader une façade pour pouvoir être contre lui, ça me fait pas peur, au contraire ça accentue mon désir de le voir. Retrouver le gout de ces lèvres me fait frémir, je le regarde dans les yeux. « Tu n'en peux plus mais tu ne peux plus faire marche arrière.. pour dire vrai aucun de nous. » Murmurais je à mon tour, alors qu'il fait mine de me faire tomber, je m'accroche à lui spontanément, parce que mine de rien y a de la hauteur et que j'ai pas envie de mourir. Je me retrouvais contre lui, j'humais son parfum, m'accrochant à son cou. Je venais glisser mes lèvres contre sa peau, déposant de doux baisers avant de me retrouver allongé sur son lit, glissant une main dans ces cheveux, je répondais à son baiser. Je fondais complètement en sa présence, j'étais tellement bien, plus rien ne comptais lorsque j'étais avec Basile. Je refusais de le voir ailleurs qu'avec moi, je me sentais tellement différente. Je riais comme toujours à sa phrase alors que je lui mordillais la lèvre. « J'ai fais un avec, le jour àù je t'ai vu à cette soirée, ce n'est pas possible autrement. » Dis je amusée alors que je le pensais tellement, de plus il me faisait péter les plombs comme quoi j'avais du avoir un avec. Je reposais mes lèvres sur les siennes, je ne pouvais pas m'en passer, il me rendais dingue, j'enroulais mes jambes autours de sa taille. « Tu sais que j'ai pensé à te séquestrer et à faire de toi mon jouet personnel.  »

© MADE BY LOYALS.

_________________



       Admin & Présidente Pembroke Hall
       
Si tu t'engages chez les Pembroke, tu t'engages à faire de la vie des Queen's, un enfer. Tu deviendras l'un dès plus grand fêtard d'Oxford, tu seras prêt à tout pour ton collège et tu seras dingue.


Dernière édition par Nevaeh Oceans le Jeu 29 Sep - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Ven 16 Sep - 16:02


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Faire marche arrière, c'était pas du tout ce que je voulais parce qu'au fond j'étais content de la connaître la petite Neva. Elle était assez unique dans son genre, sacrement folle mais surtout très attachante. C'était si étrange pour moi de dire ça, de le réaliser parce que j'étais le genre de garçon qui ne s'attachait pas, personne ne me correspondait vraiment, il y avait toujours ce petit quelque chose qui faisait qu'au final ça ne marchait pas, puis je ne me berçais pas d'illusions, je ne croyais pas au prince charmant ou plutôt à la princesse charmante pour le coup. Neva c'était pas une princesse, c'était une reine, mais est-ce que je la voulais cette reine ? Sûrement, mais je n'avais pas envie de me prendre la tête, c'était si simple comme ça, je ne voulais pas la perdre pour une histoire d'amour, j'voulais la garder avec moi pour toujours. Je voulais garder cette relation que j'aimais tant, ça me plaisait de l'embêter et ce que j'aimais encore plus c'était de retrouver ses culottes dans chaque recoin de ma chambre pour rendre jalouse les autres filles. « Ouais, c'est mieux si tu ne fais pas marche arrière, sinon tu risques de te faire très mal j'crois. J'ai pas envie que tu deviennes moche à cause de la chute. » dis-je en faisant référence au vide qui se trouvait derrière elle. Je savais qu'elle ne faisait pas référence à cela, mais je n'avais pas envie que la conversation devienne sérieuse, j'voulais continuer à rigoler, j'étais un enfant avec Neva. De fil en aiguille on se retrouvait sur mon lit et je profitais de la situation pour lui voler des baisers passionnés. Mes mains descendaient le long de ses courbes, caressant ses cuisses avec délicatesse pendant que les siennes s'attardaient dans mes cheveux. Durant notre baiser, j'ouvrais légèrement les yeux afin de la regarder, elle était si belle. « Mais… ça veut dire que tu es une morte-vivante alors ? Berk ! » dis-je en rigolant avant de frotter mon nez au sien. « J'aimerais bien que tu me séquestres tu sais, rien que l'idée me plaît déjà. Tu veux pas rester ici avec moi jusqu'à la fin des temps ? » Genre, ouais, j'venais de lui sortir ça comme ça, mais j'pouvais pas non plus tout le temps lui répondre n'importe quoi. J'me demandais si elle savait à quel point elle comptait pour moi.


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 11/09/2016
Messages : 1297
La monnaie anglaise (£) : 479

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Ven 16 Sep - 16:27


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

La vérité c'est qu'il était évident que j'avais de sentiments pour Basile, clairement aucun hommes ne me procuraient autant de sentiments mélangé mais je ne pouvais pas imaginé être en couple. J'étais une cinglée, une névrosé qui vivait la vie que ces parents n'avaient pas pu avoir. Les pauvres étaient devenus parents à seize ans, j'avais brisé leur rêve d'avenir, ils n'avaient pas pu profiter de leur jeunesse et je voulais qu'ils puissent le vivre à travers moi. Pour eux, je faisais des études qui ne me menait nul part, j'étais cette fille déjanté qui avait peur de tombé amoureuse et de décevoir ces parents. Pourtant, pour Basile j'aurais sans doute pu tout lâché, sauter le pas et laisser ma peur de côté mais je n'avais pas envie de prendre le risque de le perdre. Il fallait que je mette de côtés mes sentiments et que je continue à être une emmerdeuse avec lui. Seulement quand je le regardais, il était si beau, si doux et gentil, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que n'importe quelle fille pourrait tomber amoureuse de lui, que je pourrais laisser partir l'homme qui compte le plus pour moi.  « Ah parce que tu me jetterais si j'étais moche, Pearson vous me décevez tellement. » Dis je faussement outré à l'idée qu'il m’appréciait que pour mon physique. Je me retrouvais alors dans sa chambre, sur son lit alors que nous étions l'un contre l'autre. Je sentais mes battements de coeur s'intensifier alors qu'il caressait mes courbes, je lâchais un long soupire, mon souffle chaud caressant son cou. Je souriais alors que comme à notre habitude, nous ne sachions pas être sérieux. Je le faisais basculer sur le côté et je le regardais en faisant une grimace horrible. « Basile Pearson, je suis revenue pour vous hanter, mouahahahah. » Je venais alors le chatouiller, comme châtiment alors qu'il se débattait. C'était ça que j'aimais entre nous, on était simplement nous-même ensemble, on ne se prenait pas la tête et on savait tous les deux que c'est ce qui était le plus important. Puis je finis par réfléchir à ce qu'il venait de dire, pour une fois j'eus le sentiment que c'était une discussion sérieuse, que nous avions aussi besoin de nous rassurer sur notre relation, sur l'idée qu'il n'y avait pas quelqu'un d'autre. « Ne rigoles pas avec ça, tu sais que je suis assez folle pour te prendre au sérieux. Je peux aller tout fermé ici, je peux nous commander à manger et ne plus jamais partir. Je suis capable de tout. » J'étais sérieuse évidemment et il le savait car qui d'autre que moi aurait pu faire ça. Je caressais son torse par dessus son haut et le regardais dans les yeux en me mordant la lèvre inférieur, l'idée d'être juste nous pour toujours voilà ce que je désirais.

© MADE BY LOYALS.

_________________



       Admin & Présidente Pembroke Hall
       
Si tu t'engages chez les Pembroke, tu t'engages à faire de la vie des Queen's, un enfer. Tu deviendras l'un dès plus grand fêtard d'Oxford, tu seras prêt à tout pour ton collège et tu seras dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Sam 8 Oct - 20:57


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Genre moi Basile, j'étais capable de jeter Neva, bien évidemment que non mais j'étais bien trop fier pour lui avouer. J'étais pas du genre à m'étaler sur mes sentiments, à donner des surnoms ni à être mignon d'ailleurs. Des fois j'me demandais si c'était ce qu'elle attendait de moi et j'voulais pas être l'imbécile incapable de lui donner ça. Je ne pouvais pas la rendre heureuse, elle était bien trop précieuse pour se contenter d'un mec comme moi. J'étais pas le meilleur, il n'y avait une beauté extraordinaire derrière ma carapace sombre, pas de secret bien gardé, seulement Basile Pearson et ce n'était pas un cadeau. C'était peut-être ça le problème ? Je ne voulais pas lui faire de mal, je voulais seulement la préserver, qu'elle connaisse le bonheur et par-dessus tout, je ne voulais pas être la source de ses problèmes. Alors cette situation, aussi imparfaite qu'elle était, me paraissait ne pas être si mauvaise au final. Bah ouais… je vais pas fréquenter une fille moche moi, je préfère me contenter du meilleur, par chance tu t'en rapproches assez. On était sur mon lit, mes baisers s'imposaient contre ses lèvres et mes mains profitaient avec délicatesse de sa peau, mais mademoiselle osait me renverser. C'était qu'elle était audacieuse, en plus elle me chatouillait et j'étais si faible que j'essayais de l'arrêter. J'emprisonnais ses poignets avec mes mains, je n'étais pas un gaillard très musclé mais je possédais tout de même de quoi me défendre face à cette jolie blondinette. Pas de chance, tu ne vas pas me hanter longtemps, ni me séquestrer d'ailleurs, je vais devoir me charger de ces deux tâches. Tu es vraiment pas vaillante comme fille en fait. Tu me sers à quoi déjà ? Tu peux me le rappeler s'il te plaît ? Je souriais bêtement, c'était mon passe-temps favoris de la provoquer et de l'embêter, il ne fallait pas compter sur moi pour avoir des compliments. Comme je le disais, j'étais bien meilleur dans la critique. Je relâchais ses mains, déposait un baiser sur son front avant d'attraper mon téléphone. Nous commander à manger ? Tu ne peux même pas me faire la cuisine quoi. Je vais m'en charger alors, de commander bien évidemment, il ne manquerait plus que je me fatigue pour toi ! Puis tu vas rester ici avec moi, parce que j'ai pas envie que tu partes Oceans. dis-je avec un regard espiègle, ce petit regard joueur que j'aimais lui lancer. Je ne voulais pas trop m'avancer dans mes paroles, je savais de quoi elle voulait parler mais j'évitais le sujet, j'évitais de rentrer dans une conversation sérieuse, la légèreté était de mise ce soir. On avait toute la vie pour rendre les choses sérieuses, officielles et ennuyantes. Mexicain ou japonais ? demandai-je avant de revenir sur le lit.



© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
ADMIN & PRÉSIDENTE PEMBROKE ✻ le brin de malice
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 11/09/2016
Messages : 1297
La monnaie anglaise (£) : 479

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Dim 9 Oct - 19:33


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Basile m'avait jeté un sort, un sort des plus enivrant que malheureux, celui de succomber entièrement. Je ne savais pas comment exprimer ce que je ressentais, ni même comment lui confier que l'engagement m'effrayait pour la simple et bonne raison que j'avais la sensation lorsque j'étais prêt de lui de comprendre mes parents. D'accord je me donnais souvent en spectacle, je passais aussi pour la folle de service mais en réalité j'étais sensible, j'aspirais à de grande chose mais je n'avais pas assez confiance en moi. Dans les bras de Basile tout semblait possible, je me sentais moi et juste moi sans artifice ni idéalisme. Ce garçon était un trésor, une beauté d'âme et de coeur, un gars qui ne triche pas, son naturel m'a charmé et je me suis lancé. J'ai peur de le décevoir qu'il réalise que je ne suis pas si folle qu'il l'imaginait ou plus naturelle. J'ai peur. Peur voilà ce que je ressens aujourd'hui, la peur de souffrir, la peur de le perdre et la peur de ce que je ressens. « Je m'en rapproche seulement dis tu ? Je sais pas comment le prendre là ? Tu devrais faire attention à ce que tu dis ou porter tes lunettes plus souvent. » Je savourais le contact de sa peau, la douceur de ces caresses me faisaient frissonner à chaque instant. Malicieuse, je prenais le dessus alors que je le chatouillais, j'avais simplement envie de l'embêter, d'être une enfant juste ce soir, être insouciante et que le temps s'arrête sans penser à demain. « Et bien, je vais finir par penser que je ne sers qu'à vous vider les cojones (pensée pour rainer ) Pearson. » Mes poignets de nouveau libre, je le regardais ce lever, m'allongeant de nouveau tout en détachant mes cheveux. Je souriais alors comme une idiote, il était si beau, comment pouvais je prendre le risque de le perdre pour une autre ? Quand je m'imaginais le futur c'est auprès de lui que je me voyais, dans ces bras, nous et la simplicité de notre relation. J'avais bien plus que des sentiments pour lui mais comment arriver à l'exprimer. Je ris alors qu'il me critiquait encore et toujours, ce petit jeu m'était familier. « Japonais. » Dis je en l'attrapant par le col pour venir l'embrasser avec fougue, prise d'une envie incontrôlable d'être contre lui, cette remise en question me faisait réalisé à quel je dépendais de lui et combien il m'était difficile de l'imaginer avec une autre que moi.

© MADE BY LOYALS.

_________________



       Admin & Présidente Pembroke Hall
       
Si tu t'engages chez les Pembroke, tu t'engages à faire de la vie des Queen's, un enfer. Tu deviendras l'un dès plus grand fêtard d'Oxford, tu seras prêt à tout pour ton collège et tu seras dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: NEVILE - two of us, alone in the night, Dim 9 Oct - 19:55


❝ Nous deux, seuls dans la nuit.

BASILE & NEVAEH.

Franchement, elle était trop mignonne quand elle était comme ça. Neva c'était le genre de personne qui se la jouait femme fatale parce qu'elle avait de la matière pour se le permettre, ou plutôt des courbes adéquates. Mais il n'y avait pas que ça, je pouvais voir par derrière sa plastique, contrairement à moi il y avait quelque chose de précieux derrière tout ça, pas de quoi partir en courant, bien au contraire. Elle n'était pas parfaite Neva loin de là, mais j'aimais toutes ses imperfections, j'aimais tout chez elle. Je souriais à sa remarque avant de rétorquer. « Tu t'en rapproches oui, tu devrais le prendre comme le fait que dans toutes les filles que je connais, tu es celle qui s'en rapproche le plus, et que tu es celle qui est avec moi là maintenant, pas une autre. » Petite déclaration ? Peut-être, mais qu'importe, je devais doser entre la critique et les compliments, je ne voulais pas qu'elle parte quand même. Je voulais qu'elle reste, limite j'étais prêt à lui faire une petite place dans mon placard afin de la garder rien que pour moi, j'étais pas de nature jalouse mais j'aimais pas partager non plus. Neva elle était à moi, peut-être pas officiellement mais je ne pourrais pas supporter de la voir avec quelqu'un d'autre, je savais qu'elle fréquentait sûrement d'autres hommes mais je préférais ne pas y penser, tant que ce n'était pas sous mes yeux. Je venais de me lever afin de commander de quoi nous remplir la panse, madame voulait du japonais, grâce à ma super nouvelle application, en deux minutes je passais commande. Je me mordais la lèvre en écoutant les propos désobligeants de madame Oceans à mon égard, c'est qu'elle était vraiment audacieuse ce soir. « C'est ce que tu penses ? Et moi je te sers à quoi, hein ? Je crois que ma position se résume à répondre à tes besoins naturels, rien d'autre. Des fois, tu représentes plus que ça à mes yeux, même souvent. » Genre, j'allais pas me la jouer fierté, mon dieu je devenais vraiment une guimauve et je décidais de me reprendre mais Neva décidait de kidnapper mes lèvres et une nouvelle fois, je prenais le dessus sur elle alors qu'elle était allongée sur mon lit. « Maintenant je vais plus oser te toucher si tu penses que tu sers qu'à me vider mes cojones, comme tu le dis si gracieusement, on devrait peut-être plus s'embrasser ? Ouais c'est préférable. » dis-je avec un petit sourire joueur, je prenais mes distances avant d'aller attraper mon paquet de cigarettes.


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: NEVILE - two of us, alone in the night,

Revenir en haut Aller en bas
 
NEVILE - two of us, alone in the night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Shadow Night
» Fight Night Round 4
» Armée du chaos, Night Lord
» Le Golem dans Night slashers ?
» Castlevania: Symphony of the Night [Psone-Saturn-XLA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ MAGDALEN STREET :: ✻ LES HABITATIONS-
Sauter vers: