Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 Hit by a smooth criminal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 26/09/2016
Messages : 545
La monnaie anglaise (£) : 73

Hit by a smooth criminal, Mer 12 Oct - 20:49

Hit by a smooth criminal

feat. Roxanne & Kaleb


Roxanne lâcha un énième soupire, probablement frustrée par la perte de son téléphone portable. Elle avait passé toute une journée à remuer ciel et terre pour le retrouver. Elle avait regardé dans tous les recoins de son bar et de son appartement, déplacé meubles et objets, mais sa recherche fut un échec. Et pourtant, elle était persuadée de l’avoir utilisé le soir d’avant à son bar. Etait-elle victime d’un vol ? Peut-être que oui, peut-être que non. Dans tous les cas, elle se maudissait d’avoir perdu son téléphone. Ce n’était pas le plus moderne des modèles mais, aussi surprenant que cela pouvait paraître, elle s’y était grandement attachée. Oui, Roxanne, la demoiselle qui est resté figée dans les années 90, s’était attachée à son téléphone. Elle était même effondrée par cette perte. Au fond, elle s’en fichait de perdre ses photos, du moins c’était ce qu’elle s’efforçait de se dire, mais ce qui lui importait le plus était ses contacts. Ce n’était pas comme si elle connaissait les numéros de toute sa famille, ses amis, collègues, collaborateurs et fournisseurs par cœur. L’horreur. Elle avait envie de sortir une corde, un tabouret et la suite, tout le monde connaissait.

Alors qu’elle s’apprêtait à écrire un message de désespoir à son meilleur ami Miles sur Facebook, elle reçut une demande d’ajout de Kaleb Moriarty. Elle leva les yeux au plafond et sans hésiter, elle refusa. Décidément, c’était la journée des ennuis se disait-elle. A peine avait-elle refusé la demande, elle reçut un message de ce dernier. – Accepte ma demande, j’ai quelque chose à te montrer. Elle lit à haute voix avant de rigoler. Accepter pour qu’il la harcèle et la stalke ? Elle n’était pas folle. Il était déjà un vrai pot de colle et emmerdeur. Et pourtant, c’était le grand frère de Siam… Et cette pensée la fit réfléchir. Si ce n’était pas pour elle, elle ne l’aurait pas faite. Elle soupira et finit par accepter son invitation. Roxanne pouvait déjà s’imaginer le sourire de Kaleb derrière l’écran. Il lui envoya alors une photo de son téléphone en otage avec un texte lui obligeant de se faire belle et de le retrouver dans un club dans une heure. Sans voix, elle avait envie d’étrangler quelqu’un. Alors qu’elle s’apprêtait à lui récrire, il s’était déconnecté. Décidément, il ne lui laissait aucun choix. – Son of a b**** ! Elle referma son ordinateur d’un coup ferme et plongea sa main dans ses cheveux. Les bras croisés, elle riait alors de désespoir ; il la rendait folle.

Une heure plus tard, la voilà à l’adresse qui lui était donnée. Elle regardait la file devant l’entrée et hésita pendant un instant de rentrer chez elle. Elle se ressaisit. Pas moyen de faire demi-tour après tout le trajet qu’elle s’était tapé. Une fois à l’intérieur, elle se mit alors à la recherche de Kaleb. Il y avait un monde fou et elle se faisait emporter par tous les côtés. Comment elle détestait ce genre d’endroit. C’est alors qu’elle se cogna contre un garçon qu’elle n’eut du mal à reconnaître. – Kaleb ! Rends-moi mont téléphone ! s’exclama-t-elle. Le garçon fit alors mine de ne rien entendre avec la musique. Prêt à tout pour récupérer ce qui lui appartenait, elle prit alors l’initiative. Elle se mit à fouiller les poches du garçon mais loin de se laisser faire, il finit par saisir les mains de Roxanne, l’arrêtant dans son élan.



Dernière édition par Roxanne de Montmollin le Mer 19 Oct - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: Hit by a smooth criminal, Lun 17 Oct - 22:00

Il a un air démoniaque sur le visage, à croire que de petites cornes rouges épineuses avaient poussé sur sa tête, alors qu'il se frotte les mains l'une à l'autre. Kaleb trouve cela jouissif réellement. Ses yeux contemplent la trouvaille, son plus joli méfait, ce téléphone portable qu'il a volé sans se faire prendre. Ce n'est pas un nouveau pari, ce n'est pas non plus le goût du risque, quoique, il ne fait pas dans le banditisme, non, ses desseins sont beaucoup plus magnanime, surtout pour lui-même, en vérité. Il est fier de lui. Il n'avait pas pensé que cela aurait été aussi facile de voler son téléphone, encore plus simple que le plan qu'il avait préparé au premier abord. Roxanne lui a facilité la tâche. Poser son téléphone sur le comptoir, quelle erreur de débutante ! Elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Kaleb ricane de machiavélisme, posté devant l'écran de son ordinateur pour ajouter la jolie demoiselle dans ses amis réseau sociaux, attendant le moment où elle accepterait. Demande refusée. Quoi ?! « Allez, ma jolie. Tu ne t'en tireras pas aussi facilement. ». Nouvelle demande, plus incisive, accompagnée de quelques mots qui pousseraient n'importe qui à la curiosité. Il attend, impatient, elle accepte. Victoire, sourire à mille dents, triomphant. Si tu veux récupérer ton téléphone, fais-toi belle, rdv L&I dans 1h. Il lui laisse comme preuve, un selfie de sa gueule de gamin, tenant entre ses mains son précieux téléphone portable. Puis, il se déconnecte sans qu'elle n'ait eu le temps de lui répondre. Qu'est-ce cela peut le faire marrer, il ne croit pas avoir un jour été aussi fantastique qu'il ne l'est en ce moment-même.

Une heure plus tard, il attend Roxanne avec une impatience non dissimulée à l'intérieur de la boîte de nuit. Elle pullule de monde, notamment de jolies femmes qui lui adressent de temps à autre des regards équivoques, mais il les chasse d'un geste. Son regard est fixé vers l'entrée, il n'y en a qu'une qui l'intéresse à ce moment précis. Pour rien au monde, il ne gâcherait ce plan aussi parfait que diabolique, qui s'apparente sans doute à du chantage, mais passons. Et il la voit enfin, son sourire s'élargit, comme un enfant face à une gourmandise ou face à son cadeau de Noël tant attendu. Il a hâte de voir sa tête, il hâte qu'elle s'énerve contre lui, il veut littéralement la rendre folle. Kaleb s'avance dans sa direction, plus petite, malmenée par la foule, elle ne le voit pas, jusqu'à ce qu'elle se cogne contre lui. Roxanne s'agite, lui ordonne de lui rendre son téléphone, il lui sourit en pointant un doigt vers son oreille pour lui faire comprendre qu'il ne l'entend pas avec le bruit de la sono. Quel menteur. Il se retient de rire. Puis, avant qu'il ne saisisse, elle se met à fouiller ses poches avec énergie, Kaleb s'empare alors de ses mains, qu'il garde avec emprise dans les siennes. « Tu vas vite en besogne. Si j'avais su, j'aurais prévu qu'on se retrouve directement dans ma chambre. », glisse-t-il à son oreille tout en gardant fermement ses mains dans les siennes. Elle peut tenter de se débattre, Kaleb est tenace, peut-être même que cela lui plaît encore davantage. Il reste proche de son oreille, inspirant l'odeur de ses cheveux avant de continuer : « Je pensais au moins t'offrir un verre avant. ». Il la libère de son étreinte avant qu'elle ne s'agite trop, lâchant un rire satisfait, allant même jusqu'à arquer un sourcil, détaillant sa tenue sans montrer la moindre gêne. « Alors, je te l'offre ce verre ? ». Comme si elle avait réellement le choix.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 26/09/2016
Messages : 545
La monnaie anglaise (£) : 73

Re: Hit by a smooth criminal, Mer 19 Oct - 2:42


Alors que la fête battait son plein, Roxanne était la seule furieuse du coin qui n’était pas venue au club pour s’amuser. Elle ne voulait pas finir sa soirée aux toilettes à cracher ses tripes ou encore finir sa soirée dans le lit d’un bel inconnu. Elle ne cherchait qu’une chose : récupérer son cher et tendre téléphone. Mais Kaleb était un homme malin et il mériterait quelques applaudissements si cela ne flattait pas son égo. D’ailleurs, en le fouillant, elle avait réussi à mettre la main sur tout sauf son téléphone. Elle grimaça, probablement frustrée. Il l’était beaucoup trop intelligent à son goût, vraiment détestable. Lorsqu’elle s’apprêtait à retirer ses mains, Kaleb les rattrapa. Il avait une forte poigne sans pour autant lui faire mal. Il ne voulait pas lâcher prise et elle se débattait. Roxanne était le poisson qui avait mordu à l’hameçon et elle regrettait d’avoir agi de manière imprudente alors que ce n’était pas son genre. Décidément, Kaleb ne tirait pas le meilleur d’elle mais le pire. A son oreille, il lui glissa quelques mots. Elle ferma les yeux de dégout. Elle détestait le sentir proche d’elle, il lui donnait des frissons dans le dos. Cette scène lui rappela Hadès qui s’amusait avec une Megara sous son emprise. « Sois heureux qu’on ne se retrouve pas dans ta chambre car c’est ton corps inerte qu’on retrouvera le lendemain ». Elle lui répondit froidement. Il n’y avait pas un garçon qui l’irritait plus que Kaleb. Elle n’avait jamais souhaité la mort de quelqu’un, même pas à Marleen, même pas à Roxas, même pas à toutes les personnes qui avaient abusé d’elle à l’époque mais Kaleb était une exception. Si elle pouvait enterrer quelqu’un, ça serait lui. Et pourtant, ce n’était pas comme s’ils se connaissaient réellement. Ils se connaissaient à peine. Mais, il la rendait mauvaise et elle le détestait pour ça.

Il la regardait, observant le moindre détail de sa tenue. Les bras croisés, elle lâcha un court rire, ahurie. Il devait être déçu. Elle n’était pas venue en robe sexy pour ses beaux yeux bleus. Oh comment elle détestait ses yeux bleus. Pour la soirée, elle s’était contentée de mettre un haut fluide turquoise et un pantalon skinny noir avec une paire de talon pour pouvoir entrer dans la boite de nuit. Elle n’allait pas se faire belle pour lui. Il lui proposa un verre. Pouvait-on réellement appeler ça une invitation alors qu’il s’agissait plutôt d’une obligation ? Roxanne leva les yeux au plafond. Elle passa devant Kaleb et prit la peine de le bousculer sur le passage avant de se diriger vers le bar. « Je suppose qu’il s’agit d’une condition sine qua non pour récupérer ce qui est mien ? » Elle s’installa sur une chaise haute et s’empara de la carte des boissons. Plutôt persuadée qu’elle n’avait pas envie de boire avec quelqu’un comme lui, elle devait avouer qu’un petit remontant allait l’aider à digérer la soirée. Alors qu’elle passait en revue les différentes boissons, un barman s’approcha d’elle prête à prendre une commande. Elle ferma la carte sans trop savoir ce qu’elle allait prendre. « Salut, j’aimerai le plus cher des cocktails, s’il te plait. C’est l’abruti derrière moi qui me l’offre » Elle fit un clin d’œil et un sourire au serveur qui se retourna vers Kaleb pour prendre sa commande. Voilà de belles manières que Kaleb n’aura jamais le droit. S’il comptait lui pourrir la vie, alors elle aussi. Du moins, le nécessaire sans trop abuser, il restait le frère de Siam… La vie était injuste. Attendant la préparation de leur commande, elle regardait Kaleb avec un air suspect et accusateur. « En fait, qui me dit que tu as mon téléphone sur toi ? et que tu vas me le rendre après ce verre… ». Roxanne n’avait vraiment pas confiance en lui. Il était beaucoup trop fourbe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: Hit by a smooth criminal, Lun 24 Oct - 16:52

Elle a de la répartie, il aime ça. À elle de définir de quelle façon il serait inerte. Sans doute pense-t-elle à sa mort qu'elle causerait dans d'affreuses souffrances. Lui préfère une vision beaucoup plus agréable, éreinté par une longue nuit torride. K ne peut s'empêcher d'avoir un sourire satisfait. Lorsqu'il détaille sa tenue, plus que sa tenue, c'est ce qu'il y a en dessous qui l'intéresse. Il sait qu'elle n'a pas vraiment fait d'effort, elle ne lui a pas sorti le grand jeu, mais il s'en moque. Il aurait été surpris que ce soit le cas, mais elle n'avait pas décidé de le surprendre. Tans pis. Roxanne reste pourtant bien obligée de lui tenir compagnie, si elle veut récupérer son précieux téléphone. À nouveau, il ne peut s'empêcher de sourire, lui proposant ce verre pour la détendre un peu. Elle lève les yeux au plafond avant de la bousculer ce qui lui provoque un rire franchement amusé. Il ne s'est pas trompé, il va vraiment passer une bonne soirée. Elle est tellement prévisible et en même temps, il la trouve mystérieuse. « Tu supposes bien. », répond-il laconique, en s'approchant d'elle, préférant rester debout alors qu'elle parcoure la carte des boissons. Son sourire amusé est gravé sur son visage, c'est plus fort que lui, il n'arrive pas à s'en défaire. Le barman s'approche, Roxanne referme la carte et prononce quelques mots qui le surprennent autant qu'ils l'amusent. « Pardonne ma copine, elle est d'une humeur massacrante ce soir. », fait-il en direction du barman, s'emparant des épaules de Roxanne pour la masser un peu avant qu'elle ne se débatte évidemment.

Il s'approche du bar en rigolant pour commander lui-aussi. « Alors ce sera un whisky pour moi et prépare-nous deux B52, elle a besoin de se détendre un peu. ». Il se retourne vers elle pour lui adresser un large sourire. Puis, Kaleb reste debout à côté de Roxanne, détaillant son joli visage qu'il n'a sans doute jamais vu d'aussi près. Elle lui adresse un regard accusateur, il lui répond pas un nouveau sourire. Il n'arrive pas à savoir si elle est vraiment dégoûtée par lui ou si elle surjoue l'acting. Il penche davantage vers la seconde version, ce lui plairait davantage d'ailleurs, mais il n'en est pas totalement certain.« Pourquoi gâcher le suspense, sois patiente. Tu veux directement passer au dessert sans profiter du plat. ». Ses sous-entendus sont clairs, il est certain qu'ils vont irriter Roxanne comme il le souhaite. Cette dernière n'est pas née de la dernière pluie, elle doute de lui et elle a bien raison. La vérité, c'est qu'il n'a pas son téléphone avec lui, mais pourquoi le lui dire maintenant. Ce serait user toutes ses cartes. Roxanne aura son téléphone en temps voulu, et pas quand elle le décidera. « Ou sans profiter de ton cocktail ! ». Le barman revient avec leurs boissons, déposant le verre de whisky devant Kaleb, le cocktail aux couleurs acidulées devant Roxanne et les deux shot enflammés. Le gamin paye la note et se tourne vers sa délicieuse voisine, poussant le B52 vers elle et lui tendant une paille pour qu'elle en aspire le contenu. « À la santé de ton téléphone. ». Il rit puis avale son shot d'une traite, dégustant le liquide ardent qui glisse le long de son œsophage, avant de regarder Roxanne, l'insistant à faire de même.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 26/09/2016
Messages : 545
La monnaie anglaise (£) : 73

Re: Hit by a smooth criminal, Jeu 27 Oct - 11:26


Humeur massacrante, ça il pouvait le dire. Elle bouillonnait de l’intérieur, non d’excitation mais d’irritation. Elle avait effectivement besoin de se détendre et Kaleb s’empressa de lui faire un massage des épaules. Seulement, ses gestes avaient un effet inverse et amplifiaient plutôt son mal être. Une horreur. Elle voulait se tenir tranquille et faire comme si rien n’était. Elle le savait. Cela lui ferait bien trop plaisir de la voir se débattre et elle n’avait aucunement envie de lui faire plaisir. Mais c’était plus fort qu’elle et son corps réagissait au moindre contact de cet homme. Non pas de la façon et ni dans le contexte qu’il rêverait mais elle écarta d’un geste ses mains, comme si elle chassait des insectes nuisibles qui lui tournaient autour. Kaleb le moustique. D’ailleurs, elle ne pouvait s’empêcher de lui lancer un regard mauvais lorsqu’il l’appela : sa copine. Peu importait quel sens ce mot pouvait prendre, elle éprouvait un certain sentiment de dégout à cette idée.

« B quoi ? » elle répéta avec un air étrange après que Kaleb ait commandé les boissons. Elle avait beau travailler dans un bar, elle n’avait jamais été une grande connaisseuse de shots. Mais son instinct lui disait qu’il avait sûrement commandé quelque chose d’explosive, elle ne pouvait qu’attendre pour voir. Dans tous les cas, elle n’était pas naïve. Il voulait carrément la saouler et la ramener chez lui. Son large sourire et ses paroles pleines de sous-entendus ne pouvaient pas mieux illustrer ses pensées. « Passer au dessert ? » Elle rigole légèrement. « Oh tu sais… avec toi, je me contenterai de l’apéro et encore. ». Elle n’avait pas un réel blocage sur son physique, il fallait dire qu’il était plutôt bel homme, mais elle ne pouvait supporter son sale caractère. Sa personnalité était tellement hideuse que ça avait détint sur son apparence. Passer au dessert avec Kaleb ? Pas moyen. Et, il était le grand frère de Siam. Impossible.

Roxanne avait souhaité que le barman eut oublié leur commande mais le revoilà avec leurs boissons. N’avait-elle pas prié assez fort ? Ou peut-être avait-elle tout simplement pas prié de la bonne manière. Après tout, elle n’avait jamais été une grande croyante. Après avoir payé la tournée, il poussa alors le shot vers elle. Les yeux ronds, elle fixait le petit verre qui n’attendait que d’être bu. « Euhh… tu plaisantes j’espère ? Je n’ai aucune envie de me brûler la gorge. » Elle n’avait jamais vu un tel shot. Il était enflammé comme une crêpe flambée. Mais là, la flamme ne s’éteignait pas. Elle observait son voisin boire d’une traite le shot enflammé et l’inciter d’un hochement de tête de faire de même. « Sérieusement ? » Elle le regarda puis son verre. Elle releva la tête et regarda autour d’elle. « Tu as payé ce verre pour elle pas vrai ? » Elle pointa du doigt une fille qui se trouvait du même côté qu’elle. « En plus, elle a l’air de bien s’intéresser à toi. » Elle lui sourit. En effet, sa voisine le dévorait littéralement du regard et ça arrangerait bien à Roxanne qu’il décide de partir soudainement avec cette inconnue. Quoiqu’elle avait toutefois besoin de son téléphone… Focalisée sur cette dernière pensée, elle décida de boire cul sec le shot et selon la même méthode que Kaleb. A la paille ! Corsé, elle grimaça. Mais étonnement, c’était agréablement bon et ce sentiment elle essayait de le dissimuler. Elle n'avait aucunement envie que Kaleb l’apprenne...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: Hit by a smooth criminal, Ven 28 Oct - 16:12

Roxanne nie beaucoup trop pour être honnête, il est certain qu'elle est attirée par lui, à minima. Pourquoi serait-elle toujours là sinon ? Pour son téléphone, allez, la belle excuse. Si elle avait vraiment voulu le récupérer, si elle s'en était donné les moyens, il lui aurait rendu immédiatement, mais là, il prend ça pour un jeu. Un jeu partagé, il faut être deux pour jouer et sa présence, ainsi que sa répartie lui prouve qu'il n'est pas le seul dans le game. Elle peut prétendre qu'il se fait des films, la vérité est pourtant là. Elle, Roxanne, est là. Et même si elle lui lance des piques, refuse les sous-entendus, Kaleb n'est pas stupide. Il est certain qu'elle se voile la face. Et ça le fait marrer. Il avale son shot d'un trait, avant de regarder la jeune femme. Elle semble rester interdite un instant face à ce mini verre enflammé, hésitante, confuse. « Tu vas pas te brûler la gorge, fais moi confiance. ». Bon, faire confiance est sans doute un peu excessif. Elle ne lui fait clairement pas confiance. Pourtant, il lui montre que tout va bien, le shot ne l'a pas brûlé, qu'elle n'a rien à craindre. Il l'a peut-être forcé à venir ici, mais jamais dans la volonté de la blesser ou qu'elle fasse quelque chose véritablement contre son gré. Il lui laisse le choix. « Allez, vas-y, te pose pas de questions. ». Sa confusion le fait marrer, elle l'attendrit presque. Il est étonné qu'elle hésite étant donné le milieu dans lequel elle travaille, et se redit une nouvelle fois qu'elle est décidément pleine de contradictions.

Et bien mystérieuse. Et agaçante également. Kaleb ne jette même pas un regard vers sa voisine qu'elle pointe du doigt, il n'a d'yeux que pour Roxanne. Il sait pertinemment qu'il doit garder son attention sur elle. « Elle ne m'intéresse pas. », répond-il simplement. Il s'approche davantage dans l'idée de récupérer le shot. Après tout, si elle en veut pas, il va le boire lui-même, tant pis. Mais fait étrange, Roxanne met de côté son questionnement maladif et décide de boire cul sec le shot qu'il lui a payé. Cela lui arrache une grimace, tandis que Kaleb attend le verdict. Elle joue l'impassible à la perfection mais il est certain de lire dans son regard une certaine forme de satisfaction. « Alors ? Avoue, je suis sûr que ça t'a plu. T'en veux un autre ? ». Il interpelle à nouveau le serveur dans l'idée de relancer une tournée avant de se tourner vers Roxanne. Et de son cocktail qui n'est pas encore entamé. Il s'emballe un peu, il n'a pas envie qu'elle croit qu'il compte la saouler. Il n'est pas comme ça. Même si il ne va pas nier le fait que l'idée lui a déjà traversé l'esprit. « Tu en veux un autre, Roxanne, ou pas ? ». C'est sans doute la première fois qu'il lui laisse explicitement le choix.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 26/09/2016
Messages : 545
La monnaie anglaise (£) : 73

Re: Hit by a smooth criminal, Dim 30 Oct - 20:25


Lui faire confiance… Elle lui lança un sourire peu convaincu. Il ressemblait vraiment au serpent du livre de la jungle Kaa. Il avait les yeux tout autant hypnotisant et elle se permettait d’être sur ses gardes. Elle observait le liquide brun et réfléchit quelques secondes avant de sauter le pas et boire. Les yeux fermés, elle avala son contenu. C’était surprenant et elle avait de la peine à accepter. C’était un délice, un vrai régal pour les papilles et aussi pour ses yeux. Elle n’avouerait pas et se la jouait cool mais elle était impressionnée par le shot en lui-même. Elle pourrait commander un deuxième comme le proposait Kaleb mais elle allait refuser. D’ailleurs, elle le regardait avec un air surpris, les sourcils légèrement froncés. Elle cherchait sans doute à démasquer un quelconque piège. Il venait de lui demander si elle désirait un autre verre. Depuis quand avait-elle eu le choix avec lui ? C’était étrange et elle allait vérifier. « Est-ce une proposition ou un ordre ? » Elle regardait leurs deux verres toujours intacts, non entamés. Il allait vraiment mal finir à ce rythme-là et apparemment il voulait l’entrainer dans sa descente. Aucun moyen. Elle avait besoin d’être totalement lucide pour lui tenir tête, pour ne pas succomber et surtout pour récupérer son téléphone.

Elle but une petite gorgée de son cocktail pour goûter. Oh tequila. Elle se retourna et grimaça. Le serveur lui avait concocté une sorte de tequila sunrise revisitée et plutôt corsée, très corsée même. Cette fois-ci, elle avait réellement la gorge en feu. Elle jeta un coup d’œil au barman et ce dernier lui lança un clin d’œil. Il pensait sûrement lui rendre service en doublant la dose d’alcool fort mais pas du tout. Elle le fusilla du regard et elle se demandait presque s’il était de mèche avec Kaleb. « Je vais refuser ta soudaine gentillesse et me contenter de mon cocktail… » A voir s’il allait réellement prendre en compte son choix. En tout cas, elle allait réellement avoir du mal à le finir et elle allait prendre son temps. Son temps ? Ah non, elle voulait partir d’ici au plus vite et avec son téléphone si possible. « Tu disais qu’après ce verre je pourrai récupérer mon téléphone c’est ça ? » Elle souleva son verre. « A ta santé, monsieur Lupin ! » Et elle le finit d’une traite sous le regard ahuri des gens et posa lourdement le verre vers le barman. Elle était folle et inconsciente. Elle savait pourtant que le cocktail était ultra corsé mais elle avait décidé d’en venir à bout en un instant. Elle allait le regretter, elle le savait et pourtant, elle se portait plutôt bien. Pour l’instant. Toujours assise, elle regardait Kaleb droit dans les yeux et lui tendit sa main. « Comme le Génie d’Aladin, je t’ai exaucé un vœu. À moi, mon bien le plus précieux. » Elle sous-entendait son téléphone. Naturellement, un génie était censé exaucer trois vœux et ne demander rien en retour, mais ce n’était qu’un détail…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Re: Hit by a smooth criminal, Dim 6 Nov - 22:12

Évidemment, il aurait du s'attendre à ce genre de réponse de sa part. Cela ne l'empêche pas d'avoir un sourire amusé, haussant un sourcil en la regardant avec cet air de séducteur qui lui collait à la peau. « Tu préfères peut-être que ce soit un ordre ? ». Ce n'est pas pour lui déplaire, il est presque certain qu'il aimerait ça. Donner des ordres. C'est déjà ce qu'il fait la plupart du temps, en vérité. Roxanne ignore sa remarque, posant ses lèvres sur les rebords de son cocktail pour en savourer le goût. Du moins, un court instant car à peine a-t-elle le temps de goûter les saveurs de son cocktail coloré qu'elle se retourne en grimaçant. Légrer rire de la part de Kaleb. Il ne peut pas se retenir, surtout lorsqu'elle adresse au serveur un regard noir. Le premier qui ne lui est pas adressé de la soirée. Comme quoi, il y a de l'avancement, légèrement parce que le regard noir lui est aussi associé apparemment. Il hausse les épaules, habitué à ce genre de comportement de sa part. « C'est trop fort pour toi, sans doute ? », se permet-il de dire, incapable d'y résister, avant de boire une gorgée de son whisky, visiblement amusé par la situation, tout en ne la quittant pas des yeux. Il ne veut pas prendre le risque que le petit oisillon lui fasse faux bond, encore moins qu'un prédateur ne la lui vole. Et là, elle a une remarque qui le surprend. Il ne comprend pas tout de suite où elle veut en venir. Ce n'est que lorsqu'il voit qu'elle soulève son verre pour le porter à sa bouche qu'il ouvre la bouche, hébété.

Roxanne, la douce et jolie Roxanne vient d'avaler son cocktail d'une traite. Il n'en croit pas ses yeux. Le barman non plus de toute évidence alors qu'elle pose à grand bruit le verre sur le bar en face de lui. Kaleb ouvre la bouche pour la refermer, interdit. Pour le coup, elle l'a surpris. Réellement. Il ne sait pas si il doit rire ou s'inquiéter. Rire aurait été sa première option en temps normal, mais là, aux vus du comportement de la demoiselle, il se demande si elle se rend compte de son geste aussi extravagant qu'insensé et des possibles répercussions. Kaleb hausse les épaules, tant pis pour elle. Si elle croit récupérer son téléphone portable, elle se trompe. Il ne l'a pas avec lui, de toute façon. « Ce n'était pas un de mes vœux, Génie. Mais si tu veux vraiment récupérer ton téléphone, tu peux m'en exaucer un, et peut-être que tu auras ce que tu désires. ». Sourire mutin, joueur, elle n'est pas au bout de ses surprises. Il avale son whisky cul sec, la copiant sur le coup, sauf qu'il a certainement plus de bouteilles qu'elle à ce niveau-là. « Alors qu'est-ce que t'en dis ? Je ne crois pas que tu aies guère le choix de toute façon. ». Il s'avance pour lui prendre la main et la fait lever de son tabouret. « Une danse et tu es libre. Du moins, si tu y mets du cœur et de la bonne volonté. ». À lui d'en juger, même si la musique ne se prête guère à une danse sophistiquée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
CITIZEN ✻ habitant d'Oxford
Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivé à Oxford : 26/09/2016
Messages : 545
La monnaie anglaise (£) : 73

Re: Hit by a smooth criminal, Lun 7 Nov - 19:40


Kaleb était un séducteur né et elle le savait, comme tout le monde en fait. C’était peut-être pour ça que ses nombreuses tentatives de charme la laissaient de marbre. S’il n’avait pas été ce monsieur capote que tout le monde connaissait, elle aurait pu tomber sous son emprise mais ce n’était pas le cas. Quoiqu’elle était déjà sous son emprise, pas sous le charme, mais bel et bien prise au piège par son jeu endiablé. Des ordres, elle subissait et elle n’appréciait pas du tout. Ainsi, elle ignora sa question peu pertinente et bu une gorgée de son cocktail bien trop corsé. Vu la réaction de sa voisine, Kaleb ne put s’empêcher de lui faire une remarque, beaucoup trop amusé par la situation. Elle haussa un sourcil, elle n’aimait pas son ton même s’il avait certes raison. Cependant, il la sous-estimait. Il avait beau être le plus grand fêtard de tout le campus, elle était loin d’être une simple biche toute frêle. Elle finit par boire son verre coloré d’une traite. Peut-être essayait-elle de prouver à Kaleb qu’elle était bien plus coriace qu’elle donnait l’air ou peut-être voulait-elle tout simplement retrouver son téléphone au plus vite. Quoiqu’elle n’avait rien à prouver à celui qu’elle considérait comme l’incarnation de Lucifer. En tout cas, elle avait réussi à l’impressionner. Il était littéralement sur le cul, ne pensant pas qu’elle puisse être capable. Sans trop attendre, il la copia.

Les mains tendues, elle pensait pouvoir récupérer ce qui lui appartenait. Au lieu de cela, ce fut la main de Kaleb qui s’empara de la sienne, une fois de plus. Elle avait compris par ses regards et gestes ; il n’allait pas la lâcher et quelque chose lui disait qu’elle allait tout avoir sauf son téléphone ce soir. Exaspéré, elle avait presque perdu ses mots et lâcha un lourd soupire. Il était un cas sui generis : le cas Kaleb. « Une danse et je suis libre… » Elle répéta ces mots, peu convaincue. Roxanne se leva du tabouret et il l’attira vers la piste de danse. Avant cela, elle lui fit signe de patienter. Une main levée, elle appela alors le barman qui s’empressa de la servir. « Trois shot de Baileys s’il te plait ». Elle sortit son porte-monnaie de son sac à main et régla la facture. Elle tendit un verre à Kaleb. « Comme ça, on est quitte. ». Il n’était pas question qu’il lui réclame une tournée plus tard. Même si elle ne lui devait techniquement rien mais avec lui, rien n’était 100% sûre et elle voulait éviter toute prochaine rencontre. Elle leva son verre vers Kaleb et le but. Quant au dernier shot, il se demandait sans doute à qui elle pouvait bien offrir. Il eut sa réponse lorsque Roxanne décida d’avaler également son contenu. « Ça, c’est pour que je mette du cœur et de la bonne volonté. ». Elle passa alors devant Kaleb et se dirigea vers la piste de danse.

Sur son chemin, elle y rencontra un garçon qui l’aborda. Il disait être un camarade de classe de l’université et pourtant il ne lui disait rien. Il lui proposa un verre qu’elle refusa aussitôt. De toute manière Kaleb se tenait derrière elle et ce n’était pas comme s’il allait la laisser partir avec un autre garçon que lui. Elle sourit et se tourna vers Kaleb. « Tu voulais juste une danse c’est ça ? » Elle se retourna vers l’autre étudiant. « Plutôt qu’un verre, tu ne voudrais pas aller danser ? » Elle le prit par la main et l’entraina dans la foule près de la scène sous le regard de Kaleb. Il l’avait cherché et puis, il n’avait pas clairement dit qu’elle devait danser avec lui. Il pouvait très bien se trouver une autre cavalière et la rejoindre sur la piste. Let’s play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: Hit by a smooth criminal,

Revenir en haut Aller en bas
 
Hit by a smooth criminal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hauser/Sulic
» Question Sur les parametrage AI Smooth
» Criminal Minds (Peaches)
» [A vendre] Special Criminal Investigation
» ICC 10 : Lower Spire 3/4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ GEORGE STREET :: ✻ LAVA & IGNITE-
Sauter vers: