Bienvenue à Oxford . Le forum a ouvert le 2 septembre 2016. Rejoignez-nous pour une aventure de folie
N'oubliez pas de laisser un petit mot sur bazzart ou pub rpg design
Intégrez les Harris Manchester Hall ou les Merton Hall pour gagner directement 50 livres sterling après votre validation

Partagez | 
 

 catch and release [MALAËL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Lun 7 Nov - 21:23


Malaël

catch & Release



« Garde tes excuses pour toi, j’men balance si t’es pour me dire le contraire dans deux minutes.  » J’étais sincère dans ce que je disais, mais lui ne semblait pas le croire. J’ai peut-être un peu abusé de confiance ce soir en disant de choses complètement à l’inverse l’une de l’autre. J’aurais peut-être pu fermer ma gueule et ne jamais rien dire, exagérer sur mon état avancé sous l’effet de l’alcool, mais j’ai dis n’importe quoi. J’ai eu peur et surtout la panique s’est emparé de moi. Ça faisait des lustres que je n’avais pas eut une conversation aussi sérieuse que celle-là. Puis avec Malek, j’sais pas ça avait l’air de tout sauf naturel de discuter de ma situation amoureuse  avec lui, sans oublier la sienne.  Ça m’a clairement rendu mal à l’aise au point de dire n’importe quoi et de le décevoir.  Mal à l’aise, l’air coupable, je baissai la tête et ne dit rien lorsqu’il s’approcha de moi. « Quand tu dis quelque chose, tiens le jusqu’au bout. Tu l’as dit que t’avais peur de t’attacher à moi, fine je comprends, prétend pas autre chose deux minutes plus tard. Parce que moi, même si t'en a rien à foutre, j'ai déjà commencé à m'attacher, sinon j’aurais jamais offert la chambre d’amis. » C’est bien ça le problème imminent, c’est que moi aussi je suis train de m’attacher à lui. Je n’y aurais pas cru si cette soirée que nous que nous venons de passer n’avait pas eut lieu. D’abord que je me sois assis avec lui l’autre soir pour prendre un verre avec lui ça voulait probablement dire plus que je n’aurais pu me l’imaginer moi-même. Peut-être qu’au fond je l’attendais cette provocation et que c’était ce qu’il fallait pour rétablir l’ordre des choses. Décidément, nous avions probablement attendu trop longtemps pour en arriver là maintenant. « T’as raison. Je n’aurais pas dû.. » Dis-je tout bas question qu’il y ait une chance qu’il ne l’entende pas. J’ai l’impression de me faire gronder comme un gamin qui vient de faire les quatre cent coups. L’histoire, c’est que moi normalement je ne m’avoue jamais vaincu. Sauf qu’il y a un début à tout,  me voilà maintenant affaiblis devant lui.  Mon orgueil vient d’en prendre un coup surtout que normalement y’a personne d’autre que moi qui ait raison.  

Le regard triste face à la situation je laisse rejoindre la porte d’entrée sans dire un mot. J’attendis quelques secondes, puis je me décidai à rentrer. Pour une fois, un coup ivre je ne dormirai pas sur un banc parc. J’étais content de pouvoir profiter du confort d’un matelas mais surtout parce que c’était chez Malek.  Par politesse, je retirai mes chaussures avant de le suivre jusqu’à la cuisine. Je restai silencieux, en fait j’avais plutôt peur de dire un truc que je ne voulais pas dire.  Surtout avec on expression. Nerveusement, je posai près de lui dans la cuisine lorsqu’il me tendit un verre d’eau . Je lui souris nerveusement, puis déposai  à mon tour le verre sur le comptoir. « Viens, j’vais t’montrer où tu vas dormir. » J’hochai la tête puis le suivis jusqu’à la chambre.  J’y entrai et me posai devant lui. Je pris les draps dans mes mains puis le regardai. « J’veux seulement que tu saches que mes excuses étaient sincères. » Je baissai  les yeux  puis pris une grande respiration avant de continuer. « J’ai peur Malek.. vraiment peur de souffrir de nouveau ..C'est pour ça que j'ai peur de m'attacher. » Je commençai à jouer avec les draps pour le lit et me raclai la gorge. « Par contre.. Si j’aurais une personne en qui j’pourrais faire confiance et qu’il ait une possibilité que je puisse passer outre tout ce qui c’est passé en général dans ma vie.. J’espère.. Que cette personne sera toi. » Dis-je la voix tremblante. « Et je dis ça…Outre la volonté de Sara. » Je crois que ça avait le mérite d'être clair. Qu'est-ce qu'on dit qu'il y a plus de vérité dans la parole d'un homme saoul ? Bah voilà, il m’a toujours plus physiquement Malek, puis vu comment Sara me parlait de lui, j’aurais pu tomber en amour avec lui n’importe quand. C’est l’homme idéal.. Par contre, qu’est-ce qui me prend ! Depuis je m’ouvre de cette façon, depuis quand je laisse savoir mes sentiments à quelqu’un. Il me trouble Malek ça c’est évident.. Je reculai d’un pas l’air presque apeuré de savoir sa réponse. Au pire je me dis qu’il me mettra dehors, que j’aurais de nouveau l’air d’un fou.  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Lun 7 Nov - 23:02


Malaël

catch & Release



Une fois les draps dans les mains, tu ordonnas presque à Raphaël de te suivre, voulant lui montrer sa chambre pour la nuit. Tout ce qui te tentait pour l’heure était de faire son lit et de manger quelque chose devant la télévision. Disons que votre partie de jambes en l’air combiné à votre prise de tête, t’avait à la fois donné matière à réfléchir, mais également une fringale. Sauf qu’arriver à la chambre, tu ne t’attendais pas ce qu’il s’excuse de nouveau. « J’veux seulement que tu saches que mes excuses étaient sincères. J’ai peur Malek.. vraiment peur de souffrir de nouveau.. C’est pour ça que j’ai peur de m’attacher. » Tu le regardas jouer avec les draps qu’il t’avait enlevés des mains il y a quelques secondes. Oui tu le comprends dans ses ressentiments. Tu ne pouvais que le comprendre après tout. Avec tout ce que Sara t’as dit à son sujet, c’était normal. « Par contre... Si j’avais une personne en qui j’pourrais avoir confiance et qui ait possibilité que je puisse passer outre tout ce qui s’est passé en général dans ma vie.. J’espère… Que cette personne sera toi. Et je dis ça outre la volonté de Sara. » Toi ? Il voulait que ce soit toi qui quoi ? Cette conversation devenait beaucoup trop sérieuse à ton goût, beaucoup trop rapidement aussi. Cependant, tu étais touché par son commentaire. Tu le regardas pendant plusieurs secondes sans savoir quoi dire le sourire niais accroché au visage. « Euh je… Wow ! » Il pouvait se compter privilégié d’avoir réussi à ce que tu n’aies aucun mot à dire. « Je sais que t’étais sincère et pour le reste on voit où tout ça nous mène ? » Bordel… Tu ne savais tellement pas quoi dire. Tu l’espérais toi aussi que ce soit toi qui l’aide. Mon dieu oui tu l’espérais. Si tu t’écoutais, tu lui sauterais dessus à la seconde, mais tu en étais pas capable. Tu n’étais pas prêt à effacer Sara de ta mémoire. Tu n’étais pas prêt à passer outre. Mais comme il avait été honnête envers toi, tu devais l’être, toi aussi. Tu lu enlevas les draps des mains et les mis sur le lit pour te retournas vers lui « Raph… Tu peux avoir confiance en moi et j’aimerais beaucoup être cette personne qui te rende heureux. »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 0:58


Malaël

catch & Release



« Euh je… Wow ! Je sais que t’étais sincère et pour le reste on voit où tout ça nous mène ?» Je souris rapidement  en me pinçant les lèvres et baissant la tête.  J’ignore pourquoi, mais on dirait dit que je m’attendais à beaucoup plus de sa part. Sa réponse m’a déplut et pourtant bien que je lui ai avoué que j’aimerais qu’on n’en reste pas là, je ne suis pas amoureux de lui. Est-ce une fois de plus l’alcool qui me fait réagir de cette façon, ça je l’ignore.  Pourtant, malgré cette réponse j’aurais dû être capable d’encaisser. Surtout que la déception ça fait partie de ma vie depuis fort longtemps, pourquoi sa réaction me faisait légèrement chier. En tout cas, j’haussai les épaules puis répondit :  « Une étape à la fois comme on dit. » Dis-je à contrecœur. Pourquoi je tenais tant à ce qu’il pense ou veut comme moi ? Après toutes ces années c’est là maintenant que je me décide à faire quelques choses. C’est lorsque tout mes sens sont engourdis que je me rend compte que j’accorde beaucoup plus d’importance à Malek que je n’aurais osé l’imaginer.  En même temps pourquoi lui. C’est de la folie tout ça, j’ai l’impression de trahis Sara en ayant un œil sur son petit-ami. Quoi qu’en même temps selon les dires de Malek, Sara elle voulait qu’on se rapproche l’un de l’autre, mais pas de façon amicale. Parce qu’on était déjà des copains à l’époque de toute façons. C’est juste que moi je n’ai jamais vraiment accordé d’important à Malek. Comme je l’ai dis je l’ai toujours trouvé mignon. Oui, il aurait pu être cette personne qui aurait remplacé Anthony, mais jamais je ne me serais imaginé d’abord que Sara nous aurait quitté et ensuite qu’il aimait les hommes. Sara, elle était faite pour lui, pour moi il était l’homme de sa vie à elle.. Pas le mien. C’est donc pour ça que je n’ai jamais envisagé la possibilité qu’on puisse se rapprocher l’un de l’autre.

Toujours aussi déçu je le regardai prendre les draps dans mes mains et se diriger vers le lit pour les poser là. « Je.. J’peux le faire ça va aller Malek. » Dis-je en restant à l’écart de lui. Je déposai même mes mains dans les poches de mon jeans tout en attendant sagement qu’il sorte de la chambre. J’avais besoin de temps pour digérer tout ça et surtout pour cuvé l’alcool qui circulait toujours dans mon corps. Une bonne nuit de sommeil et demain j’allais avoir toute ma tête. « Raph… Tu peux avoir confiance en moi et j’aimerais beaucoup être cette personne qui te rende heureux. » Me dit-il finalement en se retournant vers moi. Encore une fois, j’ignore pourquoi mais tout ça me semble encore moins plaisant que ça aurait dû l’être. Disons que je suis resté sur la phrase précédente. Bien que celle-ci soit un peu ce que je voulais entendre j’étais refroidit. Je me contentai donc d’hocher la tête et de répondre : « Hum hum.. » Je passai l’une de mes mains sur ma nuque allant jusqu’au dessus de ma tête. « J’en prends bonne note, merci. » Dis-je finalement la voix basse. Je passai mes deux mains sur mon visage et je le regardai : « J’crois qu’il ait temps que j’aille dormir..Mes jambes vont bientôt flanché. » Bon, pas tant que ça puisque l’effet de l’alcool c’est tout de même un peu dissipé suite à nos ébats. Disons seulement que c’étais une façon de m’aider à ne plus y penser. Cependant sa présence tout près de ce lit qui allait m’appartenir pour la nuit nuisait un peu à ce que je ne puisse plus y penser.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 2:04


Malaël

catch & Release



Tu l’avais déçu à ton tour. Tu avais simplement voulu être franc avec lui comme il l’a enfin été avec toi. Et pourtant, il n’avait pas l’air plus heureux que ça, lorsque tu lui as dit bien vouloir être celui qui allait le rendre heureux de nouveau. Certes, cela n’allait pas se passer d’ici demain, puisque lui comme toi aviez besoin de temps pour guérir, si tu peux dire, les blessures du passé, mais déjà de savoir que vous pouviez compter l’un sur l’autre malgré tout, c’était déjà bien, non ? « Hum hum… J’en prends bonne note, merci. » Tu te mis à rire de sa réflexion. C’était plus fort que toi. Vous aviez tous les deux des réactions totalement pathétiques lorsque vous vous ouvrez votre cœur, ça en devenait n’importe quoi. « J’crois qu’il ait temps que j’aille dormir.. Mes jambes vont bientôt flanché. » Tu secouas la tête en signe de négation en reprenant les draps dans tes mains et les jetas un peu plus loin en dehors de la chambre, sans même regarder où ils atterrissaient. « C’est peut-être ce que tu veux, mais c’est pas mon cas. Tu fais la babounne pour ce que j’tai dit. J’dois bien me faire pardonner, non ? » Tu ne voulais pas nécessairement coucher avec lui de nouveau ce soir puisqu’il l’a dit lui-même être fatigué et vouloir dormir. Mais tu pouvais bien faire autre chose pour lui redonner son joli sourire qu’il a eu plus tôt ? « Et si j’fais ça, ça pourrait t’aider à sourire et arrêter d’être déçu de mes paroles ? » Tu t’approchas rapidement de lui et le poussa sur le lit pour embarquer à califourchon sur Raphaël par la suite. Tu le regardas attentivement à la recherche de cette étincelle qu’il pourrait peut-être te donner. Et tu te perdis cependant dans la beauté qu’il dégageait. Comment n’avais-tu pas vu avant qu’il était d’un charme fou ? Tu lui souris en te mordillant la lèvre inférieur et pencha ta tête vers la sienne pour lui donner un baiser dans le cou, puis un deuxième et un troisième ainsi de suite en te dirigeant vers son lobe d’oreille que tu mordillas avant de descendre doucement sur sa mâchoire et te diriger dangereusement vers sa bouche. Tu étais à l’écoute de toutes les sensations et petits gestes qu’il pouvait te laisser voir. Tu relevas la tête quelques secondes à peine et le regardas une nouvelle fois, presque tendrement. Oui, tu voulais le voir heureux. Tu voulais être cette personne qui lui redonne le goût à la vie. Cette personne qui fait en sorte de l’aider à se pardonner une faute qu’il n’a pas commise. « Et si je fais ça ? Vas-tu sourire ? » Tu enfouis tes mains sous son tee-shirt et lui caressas la peau, emmêlant tes doigts aux poils de son torse. Tu voulais réussir à voir un changement d’expression ce soir et tu allais réussir à l’obtenir. Voyant que cette tactique ne fonctionnait pas totalement comme tu l’aurais espérée, tu te redressas, restant toutefois assis sur ses cuisses. Tu pris une pause faisant mine de réfléchir en regardant ailleurs, avant de le regarder de nouveau, un splendide et vrai sourire sur tes lèvres. « Je l’ai ce qui va te faire sourire véritablement… Si je te dis que cette nuit, tu ne dors pas seul dans ce lit et qu’en plus, je fais ça… » Tu ne lui laissa pas le temps de réfléchir à quoi que ce soit que tu te pencha une nouvelle fois au-dessus de lui, mais fit entre vos lèvres en contact. Geste qui voulait tout dire, toi qui n’embrasse jamais personne, trouvant ce geste trop intime. Se souvenait-il de Sara qui blaguait souvent à ce sujet, trouvant ce geste stupide ? Pourtant, même elle n’aurait pas pu te changer, ça fait partie de toi.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 3:00


Malaël

catch & Release



Pourquoi il riait lui ? Y’avait rien de drôle. « Quoi ? Tu ris d’moi ? » Dis-je les sourcils froncés et prêt à réagir au quart de tour en voyant sa réaction.  En vrai je n’avais pas vraiment envie d’aller me coucher, parce qu’en fait j’étais en forme assez pour repartir sur la rumba juste pour donner une idée. Je voulais seulement être seul et digérer tout ça.   « C’est peut-être ce que tu veux, mais c’est pas mon cas. Tu fais la babounne pour ce que j’tai dit. J’dois bien me faire pardonner, non ? »  J’haussai les épaules après avoir passé mes mains sur mon visage. « Ce n’est pas grave Malek.. J’ai juste pas l’habitude de tout ça. » Dis-je mal à l’aise. « Si tu veux.. Tu peux m.. » J’allais dire qu’il pouvait monter et aller dormir lui aussi que ça allait passer cette petite déception mais  je me retrouvai allongé sur le lit.  Ses jambes de chaque côtés de moi  je le regardai. « Ma..Mais à quoi tu joues Malek ? » Dis-je en détournant le regard.  « Et si j’fais ça, ça pourrait t’aider à sourire et arrêter d’être déçu de mes paroles ? »  Me dit-il alors que ses lèvres  s’étaient déjà accroché sur à mon cou.  Là, il jouait avec moi. Il essayait de me faire flancher. Comment il sait d’ailleurs que j’adore ce genre de baiser ? Pourquoi il fait ça ? Il s’en veut de m’avoir répondu ça ? Pourtant il avait tout les droits, c’est seulement moi qui ne sait pas comment le prendre. Comme je l’ai dis une bonne nuit de sommeil et mes idées se remettront en place. Le regard détourné je me pinçai les lèvres pour ne pas sourire. Je me suis déjà avoué vaincu une fois, pas deux fois. En tout cas pas ce soir. Ce n’est pas le moment.  Je résiste.. Du mieux que je le peux. Parce que si ce n’était que de moi,  ses vêtements ils seraient déjà sur le sol. Mes mains à plat sur le matelas, je doute de moi. Je doute de ma résistance, déjà que ses dents se sont attaqué à mon lobe d’oreille. Je retient ma respiration, je n’ose  même pas fermer mes yeux au cas où j’aurais envie d’aller plus loin.. encore ! Je me trouve pas mal tout de même puis il se releva  et me regarda. « Et si je fais ça ? Vas-tu sourire ? »  Je secouai la tête négativement en relevant les mains en l’air comme quoi je n’allais rien faire. « Malek.. T’as pas besoin de faire tout ça.» Dis-je en sentant ses mains se glisser son chandail. Là je dois avouer, que je commence à avoir du mal à me contenir. Déjà qu’il est au dessus de moi. Ses caresses ne me laisse pas indifférent, mais je continuai de ne pas sourire bien que j’en avais envie. Mon entre-jambe en ébullition j’espérais qu’Il ne se réveille pas.  On n’pouvait tout simplement pas se chercher l’un et l’autre puis ensuite baiser. On devait arrêter ce petit jeu et attendre de voir la suite, non ?  

Curieux, je le suivais du regard alors qu’il s’était redressé mais  toujours assis sur mes cuisses. « Je l’ai ce qui va te faire sourire véritablement… Si je te dis que cette nuit, tu ne dors pas seul dans ce lit et qu’en plus, je fais ça… » Me dit-il en se penchant sur moi et posant ses lèvres contre les miennes.   Mes yeux se fermèrent puis mes mains allèrent se déposer instinctivement sur son visage.  Je savourai ce moment comme si c’était le dernier. En fait, je n’arrivais à y croire qu’il m’ait embrassé. S’il l’avait fait c’est que ça voulait dire gros quand même parce qu’en fait on n’embrasse pas les gens pour le plaisir de le faire, non ? Mes mains toujours posées sur son visage, mon front contre le siens je lui souris . « Ça va t’as gagné.. » Dis-je en souriant toujours et riant doucement. Je caressai doucement son visage, puis content d’avoir résisté jusqu’à la tout fin, j’ajoutai : « Tu vas vraiment dormir ici avec moi ? Parce que si c’est le cas.. On va avoir besoin des couvertures.» Demandais-je curieux. Ce n’est pas que je n’en avais pas envie, loin de là. Je voulais seulement savoir si l’idée tenait toujours.  J’allais cependant devoir me contenir pour ne pas aller plus loin alors qu’il a tenté le tout pour le tout pour m’allumer. Dangereusement, Je glissai  mes mains suggestivement sous son t-shirt.  S'il voulait il pouvait faire assez chaud pour qu'on n'ait pas besoin de ces couvertures au final.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 3:32


Malaël

catch & Release



Tu allais réussir à le faire sourire peu importe ce qu’il disait. Même s’il te disait que tu n’avais pas besoin, ni le droit de tout faire ça. Tu t’étais donner une mission de le faire sourire ce soir et tu allais réussir, point à la ligne. Alors tu t’amusas avec la peau de son cou pendant plusieurs secondes avant de te diriger sous son chandail pour y continuer ta course folle. Tu devenais de plus en plus excité. Plus tu as de la difficulté à obtenir quelque chose et plus tu aimes ça. Disons qu’il t’en donnait pour ton argent ce soir, et ce, même si tu voyais très bien qu’il avait de la difficulté à se retenir. Pourquoi faisait-il ça d’ailleurs ? Pour te narguer ? Ça fonctionnait très bien, tu dis dire.

Voyant tout de même qu’aucune tactique mise à exécution ne fonctionnait sur lui, ou du moins, n’avait pas encore réussi à le faire sourire comme tu en avais envie, tu réfléchies à ce que tu pouvais faire. Au début, tu pensais à le chatouiller jusqu’à ce qu’il te supplice de le laisser tranquille, mais il ne fallait pas te voiler la face. Tu avais envie de déposer tes lèvres sur les siennes. Et cette envie folle se réalisa. Tu n’attendis pas une seconde de plus pour lui proposer une nouvelle alternative pour le faire sourire et à la seconde où vos lèvres entrèrent en contact, ces petits papillons que tu n’avais pas eu depuis des lustres firent leur apparition. Était-ce une bonne chose ou non ? Seul le temps allait te le dire. Ses mains s’accrochèrent à ton visage et tu eus un léger mouvement de recul, ayant peur qu’il te repousse, mais au contraire, il avait l’air d’apprécier ce geste, tout en étant surpris. Toutefois, tu le sentais ce sourire se former tranquillement. Tu savais que tu venais de réussir et t’en était plus que fier Lorsque vous avez éloignés vos lèvres l’unes de l’autres, son front resta coller au tien et tu peux être récompensé de ce doux sourire que tu attendais. Tu mis tes mains sur les siennes, toujours déposer sur ton visage et lui souris en retour. « Ça va t’as gagné » te dit-il en riant, tout en caressant ton visage alors que tu répondis du tact au tact « Yay !! Mais c’est pas surprenant, je gagne toujours. » Tu lui offris un clin d’œil et il reprit rapidement la parole. « Tu vas vraiment dormir ici avec moi ? Parce que si c’est le cas.. On va avoir besoin de couvertures. » Il fit glisser ses mains sous ton tee-shirt, ce qui te fis frissonner, mais tu secouas tout de même négativement la tête. « Non, j’vais pas dormir ici avec toi. » dis-tu en lui enlevant les mains de sous ton tee-shirt avant de te relever du lit et tout ça d’une voix neutre. Oui, tu voulais le faire légèrement paniquer. Qu’il croit que tu avais fait ce geste simplement pour réussir ce que tu avais entrepris de faire. Mais tu finis par rapidement sourire et attrapas sa main, tirant dessus pour qu’il se relève. « Ben quoi ? Je dormirai pas ici, c’est toi qui vient dans ma chambre. » Tu fis glisser tes mains dans son dos, jusqu’à ce qu’elles se retrouvent sous ses fesses et le souleva pour qu’il enroule ses jambes alentour de tes hanches. Tu sorties de la chambre avec Raphaël dans tes bras et vous fis traverser le duplex pour gagner ta chambre. Tu laissas Raphaël tomber sur ton lit, sans avoir ouvert la lumière et te coucha au-dessus de lui, l’embrassant une nouvelle fois, tout en lui caressant les cheveux.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 4:18


Malaël

catch & Release



« Yay !! Mais c’est pas surprenant, je gagne toujours. » Me dit-il alors qu’il venait de déposer ses mains sur les miennes. J’ouvris doucement les yeux et les plongeai dans les siens toujours ne souriant.  « J’aurais pu tenir encore longtemps tu sais.. Bien que pas indéfiniment. » Dis-je avec une petite pointe d’orgueil. Bon une fois de plus je m’étais avoué vaincu, mais fallait pas me piquer là-dessus. J’avais tout de même une once de fierté. Sans trop me faire prier je lui demandai s’il allait vraiment dormir ici avec moi. J’étais content qu’il ait décidé ça, mais un peu moins lorsque je le vis hocher la tête négativement. Je le regardai et fronçai les sourcils.  « Non, j’vais pas dormir ici avec toi. »  Quoi ? Il se fou de ma gueule ? Je lui ai donné ce qu’Il voulait et en retour lui ne me donnait rien ? J’espère pour lui qu’Il ne se fou pas de ma gueule, parce que je crois que je suis prêt à partir. Il a besoin de ne pas se jouer de moi. Mon corps se crispa lorsqu’il retira mes mains de dessous son chandail. Décidément, il était sérieux. « Tu t’fous de ma gueule j’espère. » Dis-je sur un ton incertain, les sourcils toujours froncés. Je me pinçai même les lèvres alors que mes yeux le suivirent du regard.  Il s’est relevé, tandis que moi j’ai pris appuis sur mes coudes, espérant fortement qu’il me faisait marcher. Heureusement pour lui, il s’est approché de moi et m’a tendu la main. Je me levai donc du lit, ne le quittant pas des yeux et m’approchant doucement de lui. « Ben quoi ? Je dormirai pas ici, c’est toi qui vient dans ma chambre. » Je suis soulagé de savoir qu’en fait nous allions seulement changer de pièce. Le regard provocateur et avec ce sourire en coin qu’on voudrait m’arracher j’ajoutai : «  Si tu m’avais laissé seul ici.. Je me serais faufilé dans ton lit cette nuit d’toute façon. »  Ça c’était avant qu’il me dise que nous ne devions pas sauter d’étapes et que nous devions laisser le temps faire la part des choses. Autrement je serais tout simplement parti de l’appartement. Je sentis ses mains caresser mon dos puis elles descendirent doucement jusqu’à mes fesses histoire de me lever dans les airs et me forcer à enrouler mes jambes autour des hanches de Malek.  Je ne dis rien, en fait je profitai seulement de ce moment intime que nous étions en train d’avoir.  Une fois dans sa chambre, j’atterris sur le lit. Il faisait noir, au point où j’ai à peine remarqué Malek qui prenait place au dessus de moi.  Ses lèvres s’emparèrent de nouveau de les miennes. Tandis que ses mains caressaient mes cheveux, mes hanches – elles se mirent à onduler.  Je fis glisser mes mains de nouveau dans son dos, puis je retirai son t-shirt me forçant à quitter ses lèvres quelques secondes.  Bon sens, ce que je me sentais bien cette fois. Va savoir pourquoi. Peut-être que c’étais parce que c’était notre deuxième voir même notre troisième tentative. Nos corps se connaissent déjà au point où on dirait qu’ils valsaient ensemble.   Je fis passer ma jambe sur son flanc, tandis que mes mains caressaient son torse.   Je soupirai doucement avant d'échanger nos places. Cette fois ce fut moi qui me penchai sur lui. « Est-ce que t'as toujours cette envie folle de crier mon nom.. ?  » Dis-je le dos droit mais bougeant mon entre-jambes contre le sien alors que je suis assis sur ses cuisses.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 4:47


Malaël

catch & Release



« Tu t’fous de ma gueule j’espère. » Te dit-il alors que tu venais de le narguer sur le fait que tu n’allais pas dormir ici avec lui. Et c’est totalement véridique. Même si tu voulais le piquer au vif et lui faire croire des choses, tu ne pensais pas qu’il allait réagir aussi promptement. T’avais envie de lui crier de se calmer que ce n’était pas ce qu’il croyait, mais tu tentas de garder ton calme en te relevant et l’attirant contre toi. Tu lui avouas enfin que c’est lui qui allait venir à toi, dans ta chambre ou vous serez certainement plus confortable. Et surtout où il y avait déjà des draps présents sur le lit. « Si tu m’avais laissé seul ici.. Je me serais faufilé dans ton lit cette nuit d’toute façon. » Tu te mis a rigoler tout doucement, caressant son dos tendrement. « Ah ouais ? J’aurais bien aimé voir ça. » Tu le pris finalement dans tes bras pour vous faire déplacer jusqu’à ta chambre où tu laissas lourdement Raphaël tomber sur ton lit et où tu retrouvas le confort de son corps. Tes lèvres ne prirent pas de temps avant d’aller chercher, chatouiller les siennes. Ça fait si longtemps que tu n’as pas goûter à cette sensation de laisser ton muscle s’aventurer dans la bouche de ton partenaire. Les mains de Raphaël trouvèrent refuge dans ton dos puis la seconde qui suivait, ton tee-shirt fut retiré. Son propre habit pris le même chemin, avant que tes lèvres reviennent happer les siennes. Au risque de passer pour une fleur bleue, c’était… magique.

Puis sans que tu ne comprennes le pourquoi du comment, ton dos happa ton matelas, un gentil petit châtain au-dessus de toi. « Est-ce que t'as toujours cette envie folle de crier mon nom.. ? » Te dit-il caressant son entre-jambe contre le tiens. Un léger soupire d’aise sortie entre tes lèvres avant d’essayer de le voir dans la pénombre de ta chambre. Ah bon ? C’est donc là où il voulait en venir. Il n’avait pas dans la tête que dormir avec toi. Il voulait baiser de nouveau. « T’es au courant que là c’est certain que ça sera dangereux ? » Du moins, tu parlais pour toi, puisque déjà que tu l’avais embrassé, ce qui signifiait que tu ressentais quelques sentiments à son égard, si vous couchiez finalement ensemble de nouveau, tu risquais vraiment de craquer pour lui. Ça allait être plus simple, au moins. « Mais ça tombe bien, ma sœur est pas là. » C’est vrai… Il ne connaissait pas l’existence de ta jumelle, puisqu’elle est venue te trouver suite au décès de Sara pour te remonter le moral. Mais on s’en fou, n’est-ce pas. « Alors je peux le crier autant que tu veux. » À condition qu’il ne vous fasses pas arrêter avant de passer aux choses sérieuses.

Tes mains glissèrent sur la ceinture de son jean et ensuite le bouton, que tu défis. Tu claquas deux fois dans tes mains, faisant allumer la lumière d’une petite lueur tamisée. Et ensuite, tu glissas tes mains dans son boxer, en arrière afin d’essayer de retirer son tissus ainsi que son pantalon. « Ça ne sera plus de l’attachement Raph là. Il est encore temps d’arrêter si ta peur ! » Il a peur de souffrir, il te l’as dit alors tu préférais l’avertir de ce que tu ressentais. Parce que oui, t’avais la sensation que cela allait être plus que de l’attachement, surtout avec la vitesse à laquelle que tu cœur bats et des sensations qu’il te donne.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Re: catch and release [MALAËL], Mar 8 Nov - 5:28


Malaël

catch & Release



J’ignore pourquoi, mais j’ai l’impression que toutes mes craintes se sont envolées. Est-ce que c’est Malek qui me fait cet effet ou encore serait-ce que je me rend à l’évidence. J’ai peut-être vraiment envie de l’avoir dans ma vie. Non, en fait  pas peut-être, mais disons plutôt que j’en ai envie. Va savoir pourquoi j’ai changé d’avis comme cela. Moi qui le craint depuis la mort de Sara, me voilà maintenant à ses pieds.  Moi qui ne me laisse jamais aller. Moi qui ne parle jamais de mes sentiments quoi que pour cela je devrais m’autoriser à en avoir. Comme ce soir .. Je me sens moi. Je me sens heureux et non aigri bien que j’ai une légère réticence face à cette nouvelle relation. J’imagine qu’avec le temps ça passera.  Je veux dire, je sais que cela passera parce que je vais faire comme Malek m’a dit. Je vais me pardonner et surtout me permettre d’être heureux de nouveau, comme avant la mort de ma mère, comme avant la mort de Sara.  Je vais enfin pouvoir redevenir moi-même. « T’es au courant que là c’est certain que ça sera dangereux ? » Me dit-il alors que je le fis prendre ma place sur le lit. Je lui souris doucement puis hochai la tête. « Oui. Je le sais. » Dis-je en faisant glisser mes mains sur son torse.  J’étais conscient de jouer avec le feu, que ce petit jeu auquel je m’étais permis de jouer était dangereux. Est-ce que cela me dérange, non plus maintenant. Pas après qu’il m’ait embrassé. « Mais ça tombe bien, ma sœur est pas là. Alors je peux le crier autant que tu veux.» Je remis mon dos droit l’air presque qu’inquiet bien plutôt surpris d’apprendre qu’il avait une sœur. « Ta sœur ? » Je me mis à rire. « Heureusement qu’elle est pas là.. Puisque j’ai bien l’intention de reprendre les choses là ou je les ai laissées tout à l’heure. J'vais t'en faire voir de toute les couleurs. » Dis-je en laissant retomber et déposant mes mains de chaque côtés de sa tête sur le matelas.  

Puis je sentis ses mains s’aventurer sur la ceinture de mon jeans pour finalement la défaire. Tandis que mes lèvres elles s’attaquèrent à son cou.  « Ça ne sera plus de l’attachement Raph là. Il est encore temps d’arrêter si ta peur ! » Me dit-il en tentant de retirer mon boxer. Je me redressai de nouveau et l’aidai. « Non ! Parce que j’ai pas envie m’arrêter.. » Dis-je  toujours posé au-dessus de lui et surtout nu. Je le regardai dans les yeux et lui souris. Cette fois aussi j’étais sincère. Il me rendait heureux là maintenant, en plus il faisait attention à moi, à mes sentiments. Par contre je n’avais plus besoin d’avoir peur.  Je me reculai donc doucement et retirai son jeans ainsi que son boxer. Je m’approchai de lui félinement, puis je m’arrêtai juste au dessus de son antre-jambe. « Toi.. est-ce que t’as peur ? » Dis-je en déposant un baiser sur son genoux. « On n’a qu’à y aller doucement.. Non ?» Dis-je en le regardant droit dans les yeux mais embrassant sa cuisse. J’allais déposer mes mains sous ses fesses l’approchant dangereusement de moi.  Je lui fis un sourire en coin et ajoutai «  D’toute façon après ce soir tu ne sauras pas te passer de moi.. » Comme moi j’étais déjà incapable de me passer de lui, au point où ça créé de la peur. Enfin bref, j’haussai les sourcils en me mordillant la lèvre inférieure avant de déposer mes lèvres dans le creux de sa cuisse.  Là je m’amusais avec lui, je mélangeais succions, baiser et mordillement à l’intérieur de sa cuisse  juste pour faire réveiller la bête.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: catch and release [MALAËL],

Revenir en haut Aller en bas
 
catch and release [MALAËL]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» [Sport ? ] Catch
» Catch extrem
» Fan de catch ?
» presantation de monster fan catch hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE MADE IT ! ::  :: ✻ MAGDALEN STREET-
Sauter vers: